Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Albares : Les signes de reprise des relations entre Rabat et Madrid sont bien plus que prometteurs


Rédigé par Hiba Chaker le Mardi 14 Septembre 2021

Reprise des relations avec le Maroc sur de nouvelles bases, visite à Rabat, la question du Sahara marocain ou encore la crise Maroc-Algérie, José Manuel Albares se prononce sur la relation entre l’Espagne et le Maroc.



Lors d'une interview avec le journal ElPais, le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a annoncé concernant la relation entre les deux pays qu’il y’a « des signes qui sont bien plus que prometteurs ».

Rappelant le discours du roi Mohammed VI du 20 août dans lequel il « cite abondamment l'Espagne», le ministre s'est félicité que « le président Sanchez à la base de Torrejón, avec la présidente de la [Commission européenne, Ursula von der Leyen] et le président du Conseil [Charles Michel], ont répondu avec le même esprit d'établir une relation de respect, de confiance et d’intérêt mutuel ». « Je crois que nous sommes sur cette voie », a-t-il ajouté.
 
 
En outre, le ministre n’a pas cessé de démontrer son enthousiasme à visiter officiellement le Maroc dans le cadre de la reprise des relations : « Certes, je suis intéressé par la première visite à Rabat mais beaucoup plus par la deuxième, la troisième ou la quatrième. Il s'agit de construire une nouvelle relation sur des bases solides afin que les crises entre l'Espagne et le Maroc ne soient pas quelque chose de cyclique et auxquelles les ministres des Affaires étrangères successifs doivent faire face », a expliqué le chef de la diplomatie.
 
Concernant la question épineuse du Sahara marocain, le diplomate espagnole a annoncé que « la position de l'Espagne est claire. C'est le cadre des Nations Unies. Il existe une série de résolutions du Conseil de sécurité et l'Espagne évolue dans le cadre de ces paramètres ».
 
La relation entre le Maroc et l’Algérie a été également abordée lors de cette interview où le ministre a choisi de lancer des signes d’amitié aux deux pays en annonçant que « le Maroc et l'Algérie sont deux grands pays, deux partenaires stratégiques et deux pays amis. »
image_34.png image.png  (919.71 Ko)