Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Albares : "La reprise des relations avec le Maroc a permis de réduire de 45% la migration irrégulière"


Rédigé par Hiba Chaker le Mercredi 27 Avril 2022

Se prononçant à l'occasion du Congrès des députés, José Albares, le ministre des affaires étrangères espagnol a défendu ardemment la nouvelle étape diplomatique avec le Maroc. Détails.



Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement espagnol, José Manuel Albares, a répondu, lors de la session de contrôle du gouvernement au Congrès des députés, aux questions posées par l'opposition sur la normalisation des relations avec le Maroc et les conséquences du soutien au plan d'autonomie du Maroc pour le Sahara.

Dans son intervention, Albares a évalué de manière très positive la coopération marocco-espagnole. « Grâce aux accords conclus en avril avec le Maroc, la coopération en matière de migration a permis de réduire de 45 % le nombre de migrants irréguliers entrant sur les côtes des îles Canaries » a annoncé le diplomate espagnol.

Le ministre a ajouté que le comité de démarcation des frontières entre les deux pays reprendra ses travaux après 15 ans d'interruption. « Les îles Canaries auront leur représentant au sein de ce comité, bien que la démarcation des frontières concerne les gouvernements centraux » a précisé Albares, soulignant que l'espace maritime est un espace commun entre les deux pays et non un espace d'affrontement.

Concernant l'exploration pétrolière et gazière, le ministre espagnol a confirmé qu'elle se déroulait dans les eaux marocaines, notant que l'impact environnemental potentiel sera l'une des questions qui seront abordées par la commission de démarcation des frontières.