Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Ait Taleb : le pari actuel est d'assurer la protection aux catégories vulnérables


Rédigé par M.K avec MAP le Mardi 4 Mai 2021

Le ministre de la Santé a souligné ce mardi à Rabat, que le contrôle de la situation épidémiologique a aidé à la poursuite du processus de vaccination, soulignant que le pari actuel est d'assurer la protection nécessaire aux catégories vulnérables, en particulier, et de contrôler, par la suite, la propagation de l'épidémie.



Ait Taleb : le pari actuel est d'assurer la protection aux catégories vulnérables
Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb est intervenu lors d’une séance de questions à la à la Chambre des conseillers, il a fait savoir que les mesures « «proactives et de précaution prises par les pouvoirs publics, notamment l'interdiction des déplacements nocturnes pendant le mois de Ramadan» ont porté leur fruit.
 
Bien que le Royaume connaisse un ralentissement au niveau de l’approvisionnement des vaccins, le ministre fait état d’une tendance épidémiologique qui n’a cessé de diminuer ces dernières semaines, garantissant que « la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus se poursuit dans tout le royaume, de façon fluide et avec une gestion exemplaire». M. Taleb a ajouté que «la bonne performance et de l'action proactive du Maroc, sous directives royales, pour protéger les citoyens et citoyens» ont permis de «protéger le système de santé de l'effondrement, à un moment où de nombreux pays ont encore du mal à obtenir les doses de vaccin nécessaires pour leurs populations».
 
Le ministre a indiqué que l’enjeu du Royaume est d’«assurer la protection nécessaire aux groupes vulnérables en particulier, et contrôler la propagation de l'épidémie par la suite ».

Un pari qui, selon lui, devrait être réussi en quelques mois en préservant «la santé des personnes à risque de plus de 55 ans » et enfin « atteindre l'objectif le plus important sur lequel il a misé dans le cadre de la stratégie élargie de vaccination, qui consiste à éliminer les cas graves et les décès, afin de contrôler l'épidémie et d'atteindre ensuite l'immunité collective souhaitée» a-t-il conclu.