L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Aide militaire à l’Ukraine : Rabat met fin aux spéculations médiatiques


Rédigé par Yassine Elalami Mercredi 1 Mars 2023

Après une longue litanie de spéculations et de conjectures concernant la position du Royaume vis-à-vis du conflit russo-ukrainien, le chef de la diplomatie marocaine brise, enfin, le silence et clarifie nettement les choses.



Par-delà les multiples répercussions économiques et sociales, le conflit russo-ukrainien, depuis son déclenchement, en février de l’année écoulée, était l’occasion opportune pour les détracteurs du Maroc de relayer des rumeurs de tous genres sur le positionnement du Royaume vis-à-vis de cette guerre.

Le chef de la diplomatie marocaine a apporté, ainsi, un démenti officiel aux informations relayées, ces dernières semaines, par des médias internationaux, et amplifiées par des supports médiatiques algériens, sur un supposé envoi par le Maroc d’une vingtaine de chars de combats T-72B à l’armée ukrainienne, via la Tchéquie, dans ce qui apparaît, à l’évidence, comme une tentative de nuire aux relations entre Rabat et Moscou.

« Le Maroc n’est pas partie prenante dans ce conflit armé, n’y a pas participé et n’y participera en aucune façon », tranche Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, qui s’exprimait, ce mardi 28 février, lors d’une conférence de presse conjointe avec le vice-ministre fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales, Peter Launsky.

Nasser Bourita a affirmé, en outre, que le Maroc, en tant que membre de la communauté internationale, traite ce conflit comme une question qui affecte la paix et la sécurité mondiales, au regard de ses conséquences importantes sur les plans économique et social.

Dans le même sillage, Bourita a soutenu que la position du Royaume vis-à-vis du conflit russo-ukrainien repose sur les principes de préservation de la souveraineté des Etats et le respect de l'intégrité territoriale des pays membres des Nations Unies, le règlement pacifique des différends, l’appui d’une politique de voisinage constructive, ainsi que le respect des principes du Droit international et de la charte des Nations Unies.

Et d’ajouter que « à chaque fois qu'il y a un vote au sein de l’ONU et de ses agences spécialisées, le Maroc s'abstient de voter sauf lorsque que la Résolution concerne les principes de la Charte des Nations Unies et les principes du Droit international et selon les quatre principes qu’il défend ».

Pour rappel, un total de 141 pays dont le Maroc, soit la majorité nette des représentants de pays qui étaient réunis, le jeudi 23 février, à l’Assemblée Générale des Nations Unies, ont voté la Résolution intitulée « Principes de la Charte des Nations Unies sous-tendant une paix globale, juste et durable en Ukraine », exigeant ainsi le départ inconditionnel de toutes les troupes russes du territoire ukrainien.








🔴 Top News