Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Afghanistan : L’avancée inexorable des Talibans


le Dimanche 8 Août 2021

L’offensive des Talibans s’est accélérée sur la totalité du territoire afghan. Ce week-end, ils viennent de s’emparer de deux capitales provinciales et s’apprêtent à prendre de Kunduz.



AFP
AFP
Les Talibans se sont emparés des principaux publics dans la ville afghane de Kunduz et les forces gouvernementales sont acculées à l’aéroport et dans leur base, a-t-on appris dimanche auprès d’un parlementaire. Ils occupent depuis vendredi la ville de Zarandj, chef-lieu provincial de la province de Nimrôz, frontalière de l’Iran et sont entrés samedi dans les faubourgs de Sheberghan, dans la province de Jowzan.

Un porte-parole des forces gouvernementales afghanes a confirmé que des combats extrêmement violents se déroulaient à Kunduz, ville jugée stratégique de par sa proximité avec les provinces du nord, riches en minerais. Amrudddin Wali, membre du parlement provincial, a toutefois affirmé à Reuters que les assaillants s’étaient emparés des principaux bâtiments, laissant entrevoir une chute de cette ville peuplée de 270.000 habitants.

Les Talibans se sont emparés samedi dans le nord de l’Afghanistan de Sheberghan, la deuxième capitale provinciale à être tombée aux mains des insurgés en moins de 24 heures et depuis le début du retrait définitif des forces étrangères de ce pays en mai. «Les forces (afghanes) et les responsables ont fui vers l’aéroport» a dit à l’AFP Qader Malia, vice-gouverneur de la province de Jawzjan, dont Sheberghan est la capitale, tandis qu’à Kaboul, les inquiétudes se font plus fortes après la chute d’une autre capitale provinciale la veille. La province de Jawzjan est le bastion du maréchal Abdul Rashid Dostom, un puissant dirigeant de milice ouzbek, connu pour sa loyauté changeante et sa barbarie.

Sans réelle résistance des forces afghanes

Si son bastion de Sheberghan devait rester aux mains des Talibans, ce serait un nouveau revers pour le gouvernement qui a récemment fait appel aux anciens chefs de guerre pour tenter d’endiguer l’avancée des insurgés.

Les Talibans s’étaient déjà rendus maîtres, vendredi, d’une première capitale provinciale, Zaranj (sud), sans réelle résistance des forces afghanes. Selon un journaliste de Sheberghan qui a requis l’anonymat, les combats ont commencé vers 04H00 avec «des coups de feu et des explosions», avant le retrait, vers midi, des forces fidèles au gouvernement.

«Maintenant, les Talibans sont partout, avec leurs drapeaux (...) les rues sont désertes et nous n’osons pas quitter nos maisons», a-t-il raconté. Un conseiller du maréchal Dostom a confirmé la chute de Sheberghan. Les Talibans se sont emparés ces trois derniers mois de vastes territoires ruraux et concentrent désormais leurs offensives sur les grandes villes, encerclant plusieurs capitales provinciales, dont Kandahar (sud) et Hérat (ouest), les deuxième et troisième plus grosses agglomérations afghanes.

 

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Septembre 2021 - 16:35 Allemagne : La page Merkel tournée dimanche