Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Administrations publiques: le choix irréversible du digital


Rédigé par Hajar Lebabi le Jeudi 2 Avril 2020

En vue d’accompagner la dynamique du télétravail imposée par la pandémie du coronavirus, l’Agence de Développement du Digital (ADD) a lancé plusieurs initiatives digitales en faveur des administrations marocaines.



Mohamed Idrissi Meliani, DG de l'ADD
Mohamed Idrissi Meliani, DG de l'ADD

ADD a élaboré une plateforme de digitalisation du bureau d’ordre permettant aux administrations et organismes publics de créer des Bureaux d’ordre Digitaux en vue de gérer électroniquement les flux des courriers entrants et sortants.

Les citoyens, entreprises, administrations et organismes publics pourront ainsi déposer leurs courriers aux administrations concernées avec un accusé de réception. Le portail du bureau d’ordre digital est accessible à partir du lien internet «https://courrier.gov.ma/virtualbo/».

L’agence a également conçu un guichet électronique des courriers qui permet l’automatisation du processus de traitement des courriers au sein d’une administration donnée.

Cette solution propose des fonctionnalités qui permettent aux agents de l’administration de traiter et de suivre les courriers entrants et sortants. Le portail du guichet électronique des courriers est accessible à partir du lien internet «https://courrier.gov.ma».


Un parapheur électronique a également été conçu par ADD. Il permet une dématérialisation complète de flux documentaires nécessitant une valeur probatoire. Il intègre pour cela de nouvelles fonctionnalités notamment la gestion des workflows métiers (gestion des ressources humaines, achat et logistique, communication interne, …) et la signature électronique des documents administratifs.

Le portail du parapheur électronique est accessible à partir du lien internet «https://courrier.gov.ma/parapheur/». A ce jour, 6 Ministères, 5 collectivités territoriales et 5 établissements et entreprises publics ont adhéré au parapheur électronique.