L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Adhésion de la Finlande et la Suède à l’OTAN


Rédigé par Yassine Elalami le Mercredi 18 Mai 2022

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, salue la décision des voisins nordiques et la considère comme une étape historique.



La Suède et la Finlande ont officiellement déposé leur candidature pour rejoindre l'alliance militaire de l'OTAN, confirmant une redéfinition radicale du paysage de la sécurité en Europe déclenchée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a accepté les demandes d'adhésion des voisins nordiques, chacune dans un dossier blanc estampé de leur drapeau national, au siège de l'alliance défensive dirigée par les États-Unis à Bruxelles.

« Je salue chaleureusement les demandes d'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN. Vous êtes nos partenaires les plus proches », a déclaré Stoltenberg aux ambassadeurs des deux pays, saluant l'occasion comme « une étape historique » et « une bonne journée à un moment critique pour notre sécurité ».

Les ambassadeurs de l'OTAN devront discuter des demandes mercredi et pourraient donner leur feu vert à l'ouverture de discussions formelles avec les deux pays, mais la Turquie a soulevé des objections qui pourraient retarder ou même faire dérailler le processus.

Les 30 membres de l'OTAN doivent approuver l'élargissement, qui doit ensuite être ratifié par leurs parlements, ce qui peut prendre jusqu'à un an. L'alliance a déclaré qu'elle souhaitait aller aussi vite que possible compte tenu de la menace potentielle de la Russie sur la sécurité de la Finlande et de la Suède.

« Les intérêts de sécurité de tous les alliés doivent être pris en compte et nous sommes déterminés à examiner toutes les questions et atteindre rapidement des conclusions », a déclaré Stoltenberg. « Tous les Alliés sont d'accord sur l'importance de l'élargissement de l'OTAN. Nous sommes tous d'accord pour dire que nous devons rester unis et nous sommes tous d'accord pour dire que c'est un moment historique ».

Ankara a déclaré que ses objections sont enracinées dans ce qu'elle décrit comme le soutien de la Suède et de la Finlande aux membres de groupes militants kurdes, et leurs décisions en 2019 d'imposer des embargos sur les exportations d'armes à Ankara durant les opérations militaires de la Turquie en Syrie.

Helsinki, Stockholm et les autres alliés occidentaux ont déclaré qu'ils étaient optimistes de pouvoir surmonter les objections de la Turquie. De nombreux analystes estiment que le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, qui doit faire face à des élections l'année prochaine, cherche des concessions pour un avantage politique intérieur et qu'il est peu probable qu'il mette son veto aux demandes d’adhésions des deux pays.

En cas de succès, l’adhésion des deux pays représenterait l'expansion la plus importante de l'Otan depuis des décennies, doublant la frontière de l'alliance avec la Russie, qui a averti à plusieurs reprises qu'elle serait obligée de réagir pour établir l'équilibre après ce qu'elle a qualifié de grave erreur.








🔴 Top News