L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Activité physique : Vélo électrique = faire du sport, vrai ou faux ?


Rédigé par La rédaction le Dimanche 8 Mai 2022



Un moteur qui fournit les efforts à votre place, une vitesse de croisière de 25 km/h, des trajets sans efforts et sans la moindre goutte de transpiration… comment prétendre faire une activité physique lorsque l’essentiel du travail est l’oeuvre d’un moteur électrique ? Pratiqué régulièrement, le vélo est un excellent moyen d’entretenir sa forme. Mais quand celui-ci se dote d’une assistance électrique, est-il toujours aussi intéressant pour notre santé ? Si l’on saisit facilement l’effort physique fourni sur un modèle classique, qu’en est-il de celui effectué sur la version avec assistance ? Fait-on réellement du sport en pédalant ?

« Les patients nous posent énormément la question », commente Dr Rim Fagouri, cardiologue. Si ledit effort fourni est certes plus faible, il n’est pas négligeable. « Automatiquement, le pédalage va engendrer une activité physique. Le mouvement de flexion-extension est d’ailleurs souvent utilisé en rééducation par exemple. L’effort, même moindre, reste bénéfique », indique la spécialiste.

Un effet cardio moindre…

Un vélo à assistance électrique est équipé d’un moteur alimenté par une batterie, qui assiste l’utilisateur/trice dans son effort de pédalage. Il permet de rouler plus vite, et sans grandes difficultés.

« On se dépense moins avec un vélo à assistance électrique qu’avec un vélo classique. Il s’agit d’une activité de faible intensité, qui ne peut pas vraiment être considérée comme du sport », prévient Karim AJ, coach sportif. « Le vélo à assistance électrique est comparable à de la marche. On se bouge, certes, mais on ne fait pas travailler les différentes filières énergétiques qui permettent de développer de la masse musculaire et de réduire les graisses », ajoute-t-il.

Impossible alors de muscler son corps en faisant du vélo électrique ? Pas tout à fait. Car rien n’empêche de désactiver l’assistance électrique pour augmenter l’intensité de l’effort et retrouver les sensations d’un vélo classique. « Mais le but d’un électrique, c’est quand même que le moteur soit en marche. En l’éteignant tout le temps, on perd complètement l’intérêt de l’outil et, au vu de son prix élevé, autant s’offrir un vélo traditionnel », souligne le coach.

Un excellent moyen contre la sédentarité

Non seulement le vélo électrique permet de faire du sport, mais il offre également la possibilité à des profils non-sportifs de se remettre en forme. L’assistance électrique rassure et surtout motive. Résultats ? « Beaucoup vont faire des trajets plus longs que ce qu’ils avaient initialement prévus, puisqu’ils savent qu’ils ont de quoi les aider en cas de fatigue », informe coach Karim.



 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Septembre 2022 - 15:46 iPhone 13 : Surprenante chute des prix






🔴 Top News