Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Accidents de la circulation : La Covid-19 a fait chuter le nombre d’accidents en mai


Rédigé par S.J le Mercredi 15 Juillet 2020

Le bilan statistique provisoire des accidents et victimes survenus au cours du mois de mai 2020 fait ressortir une diminution généralisée des principaux indicateurs de l’accidentologie, indique mercredi un communiqué de la NARSA.



Accidents de la circulation : La Covid-19 a fait chuter le nombre d’accidents en mai
La hausse du nombre d’accidents de la circulation routière, observée au cours du premier trimestre au Maroc, a été freinée par les mesures de confinement dues à la pandémie de Covid-19 qui ont fortement réduit l’ensemble des déplacements et ont abouti à la baisse sensible du nombre d’accidents et de blessés. En effet, les accidents de circulation ont fait 135 morts en mai, soit une diminution de 43,98%, alors que les accidents mortels ont totalisé 128, soit une diminution de 40,19%, par rapport au même mois de l'année précédente, selon un bilan statistique provisoire des accidents corporels de la circulation établi par l'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA).
 
Les données du mois de mai en comparaison avec les données provisoires du même mois de l'an dernier montrent que les accidents corporels ont atteint 3.281, soit un recul de 61,97%, tandis que le nombre des blessés graves a enregistré 286 (-56,60%). Le nombre des blessés légers a, quant à lui, affiché une baisse de 65,22%, soit 4.039 blessés.
 
Piétons et motards : Les plus grandes victimes
 
Les premières victimes des accidents de la route sont les usagers vulnérables (piétons et usagers des deux et trois roues) qui restent la catégorie la plus touchée enregistrant environ 67% des tués, suivie par les usagers des voitures de tourisme qui constituent plus de 21% de l’ensemble des tués. Ces trois principales catégories d’usagers, qui cumulent plus de 88% de l’ensemble des tués, ont enregistré de fortes diminutions, par rapport au mois de mai 2019 : -62,30% pour les piétons, -33,66% pour les usagers des deux et trois roues et -49,12% pour les usagers des véhicules légers.
 
Selon la région économique, les douze régions ont enregistré des diminutions du nombre des accidents en mai 2020 par rapport à mai 2019 variant entre -25,32% dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et -66,15% dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.  Concernant les nombres des tués, 10 régions sur les douze ont connu des baisses variant entre -18,75% dans la région Beni Mellal-Khénifra et -100% dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. D’autre part, les régions de Souss-Massa (20 tués) et Dakhla-Oued Ed Dahab (1 tué) ont enregistré une stagnation de cet indicateur.
 
Cette baisse drastique des indicateurs de la sécurité routière en mois de mai 2020 est due à la mise en place des mesures de confinement sanitaire au Maroc lié au Covid 19, à partir du 20 mars 2020, avec une réduction de la mobilité des personnes au strict minimum, ce qui a entrainé une forte diminution des risques routiers.

Encadré 

Grande différence entre 2019 et 2020
 
La comparaison du bilan provisoire de la période allant du 20 mars à 31 mai 2020, avec les données provisoires de la même période de l’année 2019, dénote des baisses spectaculaires, soit une diminution de 68,69% des nombres des accidents corporels (6.139 accidents au lieu de 19.610), un recul de 57,84% des nombres des tués (242 tués au lieu de 574), une diminution de 67,14% des nombres des blessés graves (505 blessés graves au lieu de 1.537) et une baisse de 71,91% des nombres des blessés légers (7.539 blessés légers au lieu de 26.836).