Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ASMEX : Les opportunités suédoises, une aubaine pour les entreprises marocaines


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Jeudi 7 Octobre 2021

Le marché suédois, de par son efficience et sa résilience, présente plusieurs opportunités d'investissement et de débouchés commerciaux dans plusieurs secteurs. Un potentiel énorme qui serait bénéfique pour les investisseurs et les exportateurs marocains.



ASMEX : Les opportunités suédoises, une aubaine pour les entreprises marocaines
L'un des marchés les plus productifs au monde, la Suède présente plusieurs avantages grâce à sa fiscalité attractive et à l’ouverture qu’elle offre sur les autres marchés nordiques, tels que le Danemark et la Finlande.

Ceci lui procure le dixième rang à l'échelle des marchés dont la productivité est la plus élevée, selon la Banque Mondiale. Pourtant, aucune entreprise marocaine n’est implantée sur place, fait savoir l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX), dans un communiqué, appelant les acteurs économiques marocains à tirer profit des opportunités et débouchés commerciaux du marché suédois. 

« Il s’agit d’un marché en apparence petit avec ses 10 millions d’habitants mais qui présente de belles opportunités pour les exportateurs et investisseurs, grâce notamment au fort pouvoir d’achat des Suédois », a déclaré Charlotte Loyau-Kahn, experte en développement commercial avec les pays nordiques,  lors d'un webinaire organisé mercredi par l'Association en partenariat avec le cabinet Harvard Consulting. Une occasion pour s’arrêter sur les particularités du marché suédois et d’identifier les opportunités pour les exportateurs et investisseurs marocains.

Des opportunités énormes à saisir

Plusieurs secteurs jugés à fort potentiel pour les investisseurs et exportateurs marocains ont été cités dont les TIC (technologie de l’information et de la communication), les industries mécaniques, les énergies renouvelables, les produits alimentaires (produits de la mer, produits du terroir), le cosmétique et la santé, le textile et la mode, la santé digitale, l’agro-alimentaire. Le Halal est également  parmi les secteurs prometteurs, puisque les produits de ce label sont très consommés par les Suédois de toutes confessions,  ce qui représente une aubaine pour les exportateurs marocains.

Dans son intervention, Mme Loyau-Kahn a souligné que le marché suédois répond à des codes définis et des habitudes strictes dans les affaires avec des consommateurs très exigeants en termes de qualité.  Ceci dit, il faut prendre en compte ces éléments avant d’aborder ce marché, que ce soit pour investir ou pour exporter.

Suède : marché résilient et attractif

En effet, grâce à sa fiscalité attractive pour les entreprises qui lui donnent le statut de porte ouverte vers les autres pays nordiques comme le Danemark et la Finlande, la Suède présente plusieurs avantages concurrentiels. L’experte explique que le pays scandinave fait partie des pays européens qui ont le moins souffert de la récente crise sanitaire.

En effet, la Suède n’a pas ordonné la fermeture des restaurants et des salles de sports à l’image de ses voisins européens et a maintenu les business ouverts avec libre circulation des citoyens (aucun confinement instauré durant la pandémie), ce qui a fait que l’économie du pays a fortement résisté. Les conséquences économiques de la crise sanitaire en 2020 ont moins affecté la Suède que d'autres pays européens, sachant que son PIB n'a diminué que de 3%, contre plus de 6% dans la zone Euro.

Rappelons que la Suède et le Maroc sont liés par un traité de non double imposition signé le 30 mars 1961.
 
Anass MACHLOUKH

  


Dans la même rubrique :
< >