Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ADD: Les réalisations de l’Administration digitale au centre du «Digital Day»


le Vendredi 18 Décembre 2020

Les principales réalisations en matière de digitalisation de l’Administration marocaine et les différents défis d’opérationnalisation ont été au centre de la première édition du «Digital Day», un évènement virtuel organisé récemment par l'Agence de Développement du Digital (ADD).



ADD: Les réalisations de l’Administration digitale au centre du «Digital Day»
Initié sur le thème «Smart Government : principales réalisations et défis pour le Maroc», ce webinaire a permis d’apporter des éclairages sur les principales réalisations sur le volet de l’Administration Digitale au Maroc par des représentants de plusieurs parties prenantes notamment le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, le ministère de l’Intérieur et l’ADD, indique l'Agence dans un communiqué.

Ainsi, un ensemble de projets ont été mis en avant lors de cet évènement et dont l’impact est déterminant pour le développement accéléré de l’administration digitale, indique l'ADD, notant qu'il s’agit principalement du Portail National de l’Administration (PNA) qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la loi 55.19 visant la simplification et la digitalisation des procédures pour tous les usagers des services publics au Maroc.

Il s'agit également de la plateforme CRI-Invest qui digitalise le parcours de l’investisseur en offrant de multiples services comme l’information, la prise de rendez-vous, le suivi des dossiers d’investissement ou l’accès aux actes et autorisations en ligne ainsi que des différents projets de l’ADD destinés à la digitalisation des services publics (cf. www.add.gov.ma).

A cet effet, l'ADD cite notamment les applications mutualisées (e.g. Bureau d’Ordre Digital, Parapheur Electronique), les plateformes «orientées usagers» développées par la Digital Factory (e.g. Ziara, Startuphubmaroc) et le chantier d’interopérabilité qui vise à digitaliser les interactions et échanges de données entre les administrations marocaines.

L’évènement a également permis d’engager une discussion sur les principaux défis d’opérationnalisation de projets digitaux dans le secteur public avec l’intervention d’experts internationaux ayant partagé les expériences de plusieurs pays européens en la matière (France, Luxembourg, Wallonie, Allemagne), précise la même source.

Ces défis représentent les priorités majeures à adresser afin d’accélérer la digitalisation de l’administration au Maroc et couvrent des problématiques sur les volets de la gouvernance, de la règlementation, des infrastructures, de la culture et du capital humain, ajoute le communiqué.

Cette rencontre virtuelle démontre l’engagement de l’ADD de se positionner en tant que fédérateur de l’écosystème digital marocain et ce conformément à ses attributions qui consistent à assurer une véritable administration moderne et innovante au service des usagers (Citoyens et entreprises), selon l'Agence.

Ledit évènement a accueilli plus de 200 représentants des administrations publiques marocaines et partenaires de l’ADD parmi lesquels des fédérations et associations professionnelles impliquées dans l’écosystème digital et des institutions internationales, conclut le communiqué.