Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

À Rome: L’entrée des «gladiateurs»

Tennis


Rédigé par M. BELAOULA le Mercredi 16 Septembre 2020

Après l’US Open, retour en Europe et à la terre battue avec le Masters 1000 de Rome qui se joue devant des gradins vides



À Rome: L’entrée des «gladiateurs»
C’est depuis le week-end qu’a débuté le Masters 1000 de Rome avec les deux tableaux des qualifications, dans les deux sexes, pour désigner le complément des deux tableaux majeurs du tournoi. Voir «Repères», ci-contre.

Ces deux tableaux qui ont démarré lundi avec une partie du premier tour où, déjà, quelques têtes ont pris la tangente, à l’image du jeune Canadien Félix Auger-Aliassime (N°16), du Chilien Cristian Garin (N°14), du Russe Karen Khachanov (N°11), du Sud-Africain Kevin Anderson et du François Benoît Paire. Même chez les dames, il y a eu l’élimination de l’Australienne Ajla Tomljanovic, de l’Allemande Julia Goerges et de l’Américaine Alison Riske.

Des forfaits de marque  

Hier, on a joué la suite de ces premiers tours en attendant l’entrée sur l’arène des «gladiateurs» qui sont attendus ce Mercredi pour attaquer, d’entrée, les seizièmes de finales. Ce sont les têtes de série de ce Masters qui se joue à huis clos sur ordre des autorités sanitaires de la ville. Les organisateurs de ce Masters avaient, probablement, espéré un autre 90e anniversaire pour leur tournoi qui compte quelques forfaits de marque. À commencer par les deux finalistes de l’US Open, Thiem et Zverev, le demi-finaliste Medvedev ou encore John Isner et Roberto Bautista Agut. Même chez les dames on y compte des défections de taille en la personne de la lauréate du Majeur américain, Naomi Osaka, Jennifer Brady, Serena Williams, Madison Keys, Kristina Mladenovic, Petra Kvitova…

À retenir de cette entrée en lice, le duel espagnol entre le tenant du titre, Rafael Nadal, et son compatriote Pablo Carreno-Busta. Un vrai test pour le N°2 mondial qui reprend, officiellement, la compétition depuis le début du confinement. De son côté le N°1 du tableau, Novak Djokovic, va jouer le vainqueur d’hier entre l’Américain Tennys Sandgren et l’Italien Salvatore Sandgren. Le Grec et N°3, Stefanos Tsitsipas, se mesurera avec l’Italien et tombeur de Benoît Paire, Jannick Sinner, alors que le n°4, l’italien Matteo Berrettini, aura à en découdre avec le vainqueur de la rencontre entre l’Allemand Struff et l’Argentin Coria, tout comme le N°5, le tricolore Gaël Monfils, qui attendait le vainqueur entre l’Allemand Koepfer et l’Australien De Minaur. 

Un mercredi tout feu

Chez les dames, la N°1, la Roumaine Simona Halep, aura à jouer l’Italienne Jasmine Paolini et la N°2 et tenante du titre, la Tchèque Karolina Pliskova aura à accueillir, d’entrée, sa compatriote Strycova. L’Américaine et N°3, Sofia Kenin, prendra la vainqueur entre Venus Williams et la Biélorusse Victoria Azarenka et puis l’Ukrainienne et N°4, Elina Svitolina, aura fort à faire avec la Russe Pavlyuchenkova. En somme un mercredi tout feu pour le compte des seizièmes.