L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

6G : Bousculer les frontières de l’innovation, challenge de la Chine


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Jeudi 17 Novembre 2022

Des officiels et des experts ont indiqué, le 15 novembre, que la Chine a lancé un appel aux chercheurs et universitaires du monde pour contribuer au progrès des technologies qui pourraient se révéler élémentaires au développement de la 6G.



La course pour la 6G s’accélère, tandis que la Chine entend bien ne pas se laisser prendre de cours et fait appel aux spécialistes pour les inciter à franchir le pas pour le développent de la 6G, la prochaine frontière de la technologie sans fil. Cette sixième nouvelle génération de technologies de communication sans fil est inévitablement l’objet de maintes définitions sans que ne se dégage une seule universellement consentie. Elle devrait théoriquement adopter des vitesses plus élevées et avoir une latence beaucoup plus faible et plus de bande passante que la 5G.

Tandis que la 5G continue de se déployer, la recherche sur la 6G a démarré à tel point qu’on croirait qu’elle sera une réalité à une échéance raisonnable. Dans ce sens, des spécialistes ont souligné, lors de la conférence mondiale 6G 2022 à Shanghai que : «Cette technologie pourrait soutenir l’intégration des technologies de communication spatiale, aérienne, territoriale et maritime, et devrait être utilisée commercialement vers 2030».

A cette occasion, la technologie 6G a focalisé l’intérêt lors de l’exposition de Shanghai. Le 15 novembre, le groupe de promotion IMT-2030 (6G), la plateforme phare en Chine, a enchainé le déploiement des technologies potentielles pour le développement 6G auprès de chercheurs et d’universitaires du monde entier. Cette plateforme joue un rôle important dans cette manifestation technologique puisqu’elle promeut la recherche et le développement sur la 6G et la coopération internationale.

A cet effet, Yi Zhiling, scientifique en chef de l’Institut de recherche China Mobile, a affirmé que les trois à cinq prochaines années ouvriront une fenêtre sur les technologies 6G et jetteront des bases solides pour un renouveau industriel. Il a aussi affirmé que les entreprises chinoises devraient accroître leurs partenariats et leur coopération avec leurs homologues étrangers « pour promouvoir l’établissement de normes 6G unifiées à l’échelle mondiale ».

Dans le même sillage, il a expliqué que la 6G apporterait plus d’expérience avancée que la 5G, mais a souligné l’exigence de plus d’originalité et d’innovation pour asseoir une recherche approfondie sur cette technologie sans fil. « Plus d’efforts sont également nécessaires pour faire des recherches sur de nouvelles théories, proposer de nouveaux algorithmes, former des solutions techniques pour la 6G et optimiser continuellement les performances techniques par le biais des vérifications expérimentales, et poser ainsi les fondations à l’industrialisation de la 6G », a-t-il déclaré.

D’ailleurs, Wen Ku, secrétaire général de l’Association chinoise des normes de communication, a noté que l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud et d’autres pays et régions ont tous lancé des recherches sur la 6G. Il constate par la même occasion, qu’il est important d’équilibrer l’utilisation de la 5G et la R&D de la 6G, puisque les stratégies à long terme sont nécessaires pour le développement des deux technologies.

« Faire progresser l’utilisation de la 5G, c’est comme construire un bon pont et une bonne route pour la 6G », a-til ajouté. Il est incontestable que les progrès de la Chine dans l’intensification de la coopération mondiale sur la 6G ont été fulgurants.

En juin, le groupe de promotion IMT- 2030 (6G) a signé un accord sur la 6G avec la 6G Smart Networks and Services Industry Association (6GIA), qui est la voix de l’industrie et de la recherche européennes sur les réseaux et services de nouvelle génération.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News