Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

40 décès dus au nouveau Coronavirus dans la prison d'Ain Sebaa : l'administration met les points sur les i


Rédigé par Kawtar Chaat le Dimanche 5 Septembre 2021

La direction de la prison locale d’Ain Sebaa 1 a démenti la nouvelle qui circulait concernant la mort de 40 détenus à l'intérieur, soulignant qu'il s'agit de « fausses allégations ».



La direction de la prison locale d'Ain Sebaa a déclaré, vendredi, qu'aucun décès lié au nouveau Coronavirus n'a été enregistré. Dans une mise au point en réaction à une vidéo publiée par un ancien détenu de la prison locale d'Ain Sebaa faisant référence à « la dissimulation du décès de 40 personnes à cause du Coronavirus », la direction de la prison dément ce qu'elle qualifie « d'allégations infondées ».
 
Aucun décès de ce type n'a été enregistré dans cet établissement pénitentiaire, « grâce aux mesures proactives et préventives qui ont été prises pour protéger la population carcérale, notamment en empêchant les visites familiales et en imposant la quarantaine par alternance aux employés à l’intérieur de l’établissement », précise-t-on.
 
Concernant les déclarations de la personne susmentionnée sur la « pénurie de la nourriture fournie aux détenus » et les prix élevés de l’économat, l'administration pénitentiaire confirme qu'il s'agit de « fausses allégations ».
 
« Des entreprises privées sont chargées de la préparation des repas destinés aux détenus et l’administration de l’établissement n’a jamais reçu de plainte dans ce sens », explique l'établissement notant que « les produits disponibles à l’économat sont vendus aux mêmes prix applicables à l’extérieur de l’établissement pénitentiaire, lesquels sont clairement affichés ».
 
L'administration de la prison locale d'Ain Sebaa a souligné que les allégations promues par cet ancien détenu, un criminel multirécidiviste connu pour ses tentatives incessantes de trafic de drogue à l'intérieur de la prison, ne l'empêcheront pas d'appliquer la loi avec fermeté. Précisant qu'elle a décidé de porter plainte directement contre ladite personne auprès de l'autorité judiciaire compétente afin de préserver l'image de l'institution et la réputation de ses salariés.