Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

​Covid-19 : L'Inde interdit les exportations du médicament antiviral Remdesivir


Rédigé par La rédaction avec MAP le Dimanche 11 Avril 2021

Le ministère indien de la Santé a annoncé, dimanche, avoir interdit l'exportation du médicament antiviral Remdesivir, utilisé pour traiter le Covid-19.



Cette décision s'explique, selon un communiqué du ministère indien, par la flambée des infections au Covid-19 dans le pays qui a signalé dimanche plus de 152.000 nouveaux cas, un record depuis le début de la pandémie, portant le total à au moins 13,3 millions de personnes contaminées.

Le ministère de la Santé a indiqué que la hausse des infections a entraîné une "hausse soudaine de la demande" de Remdesivir, ajoutant que "les exportations seront interdites jusqu'à l'amélioration de la situation".

Sept sociétés indiennes produisent du Remdesivir dans le cadre d'un accord avec le laboratoire pharmaceutique américain Gilead Sciences. Elles peuvent produire mensuellement jusqu'à 3,88 millions de doses injectables, selon le ministère de la Santé.

Le Remdesivir était l'un des premiers médicaments à montrer quelques effets pour écourter la période de rétablissement pour certains malades du Covid-19. Mais une étude soutenue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi qu'il n'avait que "peu ou pas d'effet" sur la mortalité des patients.

Malgré une large campagne de vaccination en Inde, qui a administré à ce jour plus de 100 millions de doses, le pays de 1,3 milliard d'habitants fait face toujours à une flambée de cas de la pandémie.

Plusieurs États fédérés ont réimposé un couvre-feu nocturne dont Delhi, en vue de juguler la propagation du virus.