Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

​ Bouznika: Aménagement d’une nouvelle zone industrielle


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 21 Avril 2021

Une convention, mobilisant presque 11 millions de dollars, vient d’être signée pour l'aménagement, la commercialisation et la gestion de la zone industrielle (ZI) de Bouznika.



L’agglomération de Bouznika sera bientôt dotée d’une nouvelle zone industrielle (ZI), qui sera réalisée selon un modèle de Partenariat public-privé (PPP). Une convention portant sur le projet de son aménagement, développement et gestion a été récemment signé entre les ministères des Finances et de l’Industrie, ainsi que l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) et Cap Holding. 

Ladite convention s'inscrit dans le cadre de la composante « Sites pilotes » relevant du programme de coopération « Compact II », financé par le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC) et dont la mise en œuvre est confiée à l'Agence MCA-Morocco. 

La zone, qui s’étend sur une surface brute de 25 hectares, a été conçu de manière à assurer un équilibre entre les rôles et responsabilités de la partie publique et de la partie privée, tout en garantissant leurs intérêts respectifs.

La partie publique s’engage notamment, moyennant un investissement de 5 millions de dollars, à mettre à la disposition de la partie privée un foncier mobilisé, assaini et raccordé aux infrastructures hors-sites effectivement réalisées, à savoir les réseaux d’eau potable, d’électricité et d’assainissement, la construction d’une station d’épuration des eaux usées, d’un complexe hydraulique et de voies d’accès, dont un pont sur l’Oued de Bouznika et un accès secondaire de secours. 

En parallèle à ces infrastructures hors-site, la partie publique, en partenariat avec la commune et l’association des industriels de Bouznika, revitalise la zone existante à travers l’amélioration de ses infrastructures (voirie, réseaux d’assainissement liquide, d’eau potable, d’électricité et d’éclairage public, etc.).

Enveloppe de 11 millions de dollars

Mobilisant pour sa part un investissement de près de 11 millions de dollars, le partenaire privé s’engage à réaliser les aménagements in-site, assurer la commercialisation du site à des prix attractifs, gérer la zone selon les hauts standards de qualité, proposer une offre de services à valeur ajoutée et respecter les normes sociales et environnementales, précise la même source.

Tiré par la demande, ce projet devrait drainer des investissements privés industriels de l'ordre de 75 millions de dollars et générer 4.000 emplois directs.

A noter que le 22 mars dernier, il a été procédé à la relance de l’appel à partenariat ayant trait à la réalisation des deux autres projets relevant de la composante « Sites pilotes ». Il s’agit de l’aménagement, la commercialisation et la gestion des parcs industriels de Had Soualem et Sahel Lakhyayta. S'étendant sur une superficie globale de près de 136 Ha, les trois sites industriels pilotes devraient abriter à terme 500 entreprises industrielles pour un investissement total prévisionnel de 486 millions de dollars et générer 27.000 emplois directs.
 

Des projets d’infrastructures pour désenclaver la région 

Plusieurs projets de renforcement des infrastructures, dont des chantiers spécialisés dans les domaines de l’éclairage public et de l’aménagement des pistes dans les douars de la commune Bouznika, ont été récemment réalisés. Le premier projet d'éclairage public, pour lequel un budget estimé à 2,47 millions de dirhams a été consacré, bénéficiera à 26 groupements d'habitation pour un total de 501 lampes et un taux de couverture d'environ 90 pc. Tandis que le deuxième projet d'aménagement des pistes communales vise à lutter contre la déperdition scolaire et à faciliter le transport des produits et marchandises de et vers les douars concernés. Celui-ci, d’un coût de près de 8,04 millions de dirhams, sera réalisé sur une distance de 31 km, tandis que la longueur des pistes déjà réalisées est de 40 km.