L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal


Sport

Volley-ball/ Demi-finales de la Coupe du Trône : L'AS FAR-FUS et AOSF-CODM


Rédigé par Abdelilah IBN GHAZALA le Mercredi 1 Décembre 2021



Le volley-ball retrouve le chemin des salles, après une courte trêve salutaire permettant la réouverture des salles Omnisports.
Après les rencontres des quarts de finales de la Coupe du Trône et qui nous ont permis de voir évoluer à ce niveau de compétitions des équipes à moyen niveau technique, tels que le TSC de Casablanca, l'IRT  et le MAS, leurs défaites étaient prévisibles, mais atteindre le quart de finale en est une performance.
Nous retrouvons, donc, les demi-finales entre clubs de références.
En effet, avec l'ASFAR dotée d'un triple doublé consécutif, la compétition ne peut être que passionnante. Le match opposant les joueurs militaires au FUS, nous rappellera la finale de la saison dernière entre ces mêmes deux équipes où le FUS n'avait pas apprécié sa défaite, il faut dire que l'ASFAR est devenue depuis déjà cinq ans une vraie machine de victoires. Mais qu'en sera-t-il cette fois ? Est-ce que cette trêve sera-t-elle bénéfique pour le FUS ? car si ce sera le cas sa finale en coupe du trône ouvrira un grand chemin pour le sacre.
On verra bien car l'ASFAR reste redoutable à chaque rencontre.
La seconde demi-finale opposera le CODM à l'AOSF. Le club de Figuig a réalisé d'énormes progrès depuis son accession en division excellence, pour le retrouver à chaque saison au-devant des scènes publics, toutefois on ne peut sous-estimer son adversaire le CODM qui avait raté le titre de champion du Maroc lors de sa finale face à l'ASFAR, il avait échoué la saison écoulée en demi-finale de Coupe du Trône devant les joueurs militaires.
Toutefois, le CODM reste toujours un grand club et depuis plus de 10 ans, il est à chaque fois soit en finale ou à défaut en demi-finale. Retrouverons-nous une finale ASFAR/CODM ou ASFAR/FUS, on le saura dimanche prochain.
On jouera également ce week-end la demi-finale Dames qui comprend : DHJ face au TSC et ASFAR devant l'AOSF. Malgré certaines oppositions farouches de leurs adversaires, l'ASFAR et le DHJ s'orientent vers une autre finale.
Que le meilleur gagne.