Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Vacciner les élites : condition indispensable pour gagner l’adhésion des Marocains


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 30 Décembre 2020

Afin de garantir le succès de la prochaine campagne de vaccination et encourager les Marocains à y prendre part massivement, les élites doivent prendre l’initiative et se faire vacciner en premier. C’est ce que recommande Tayeb Hamdi, chercheur en Politique de Santé, qui a exposé les conditions indispensables à la réussite de la stratégie de vaccination dans une tribune publiée récemment.



Vacciner les élites : condition indispensable pour gagner l’adhésion des Marocains
Alors que quelques esprits sont encore réticents envers la prochaine campagne de vaccination, dont la date n’est pas encore dévoilée, faute de visibilité sur la réception du vaccin, les élites du pays ont un rôle crucial dans la sensibilisation des citoyens. Pour convaincre ces derniers, ils doivent être vaccinés en premier, pour donner l’exemple et parer à la perplexité des personnes sceptiques. C’est en tout cas la conviction de Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en Politique de Santé.

Dans une tribune adressée aux médias, dont L’Opinion détient copie, le spécialiste des questions de Santé qui s’est prononcé fréquemment, durant la période de la pandémie, sur les questions de traitement du Covid-19 et de la vaccination, a estimé que l’une des clés de la réussite de la campagne de vaccination est de pousser les hommes politiques, les leaders d’opinion, artistes, sportifs et journalistes à se faire vacciner publiquement, compte tenu de l’influence qu’ils peuvent avoir sur les citoyens, bien qu’une large partie d’entre eux ne soit pas prioritaire. L’objectif demeure symbolique. « Il ne s’agira nullement d’une recherche de privilèges ou de clientélisme, mais plutôt d’un encouragement des citoyens à adhérer largement et rapidement à la vaccination, en renforçant la confiance dans la vaccination et la crédibilité du discours rassurant », a-t-il écrit dans sa tribune.

Selon M. Hamdi, d’autres conditions se présentent pour assurer une vaccination efficace de la population marocaine. On en cite une communication efficace, avec une approche pédagogique, laquelle doit cibler prioritairement les personnes sceptiques. Le chercheur évoque également l’importance de la médecine de proximité, « Les médecins traitants, les médecins de famille, les médecins généralistes sont les plus proches et les plus près de leurs patients, et les études confirment un haut degré de confiance de la population dans leurs conseils et recommandations », a-t-il indiqué.

Il convient de rappeler que le ministère de la Santé vise à immuniser 25 millions de personnes lors de la prochaine campagne dont les préparatifs sont terminés selon Khalid Ait Taleb. Le coup d’envoi de la campagne reste tributaire de l’arrivée des premières doses des deux vaccins commandés par le Maroc, à savoir le vaccin de Sinopharm et celui du Laboratoire britannique Astrazeneca.