L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

Une nouvelle vague de chaleur frappe l’Europe


Rédigé par L'Opinion le Mardi 12 Juillet 2022

Les températures ont établi de nouveaux records, à cause des changements climatiques, en atteignant plus de 40°C, et ce moins d'un mois après la récente canicule qui a frappé l'Europe.



L'augmentation des vagues de chaleur en Europe est une conséquence directe du réchauffement climatique. Les scientifiques disent que les émissions de gaz à effet de serre augmentent la force, la durée et la fréquence des vagues de chaleur.

Le secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), M. Ibrahim Thiaw, a déclaré, le 17 juin 2022, lors de la commémoration de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse à Madrid :

« Les sécheresses ont toujours fait partie des écosystèmes humains et naturels, mais ce que nous vivons actuellement est bien plus grave, essentiellement en raison de l'activité humaine. Les récentes sécheresses laissent présager un avenir incertain pour la planète. Les pénuries alimentaires et en eau ainsi que les incendies de forêt causés par la sécheresse sévère se sont tous intensifiés ces dernières années. »

En Espagne

La péninsule ibérique peine à contenir les incendies de forêt, depuis mi-juin, l'Espagne a enregistré de grands incendies, qui ont détruit près de 82 000 hectares de forêts.

Les températures continuent de grimper, 42,4 degrés ont été enregistrés hier à Séville à 15h40 (13h40 GMT), selon l'agence météorologique espagnole (AEMET). Et 41 degrés ont été enregistrés dans d'autres villes du sud-ouest, du sud et du centre de l'Espagne, comme Badagoz, Jaen et Avila.

Le porte-parole de l’AEMET, Ruben del Campo, a déclaré lundi que cette nouvelle vague de chaleur était « absolument exceptionnelle », bien qu'elle touche un pays habitué à des températures estivales élevées.

La canicule a commencé dimanche et pourrait durer « neuf ou dix jours, ce qui pourrait en faire l'une des trois canicules les plus longues de l'histoire de l'Espagne depuis 1975 », a expliqué à l'AFP le porte-parole.

Le service météorologique s'attendait à ce que le pire se produise entre mardi et jeudi, sans pouvoir déterminer si la température record enregistrée l’an dernier à Montoro en Espagne sera dépassée.

L'Espagne a également souffert d'un grave manque de précipitations au cours de l'hiver de cette année. En conséquence, le niveau des deux réserves d'eau a atteint 45,3% de leur capacité totale, contre une moyenne de 65,7% à la même période de l'année au cours des dix dernières années, selon les autorités.

Au Portugal

Au Portugal voisin, les températures ont atteint 44 degrés le week-end dernier dans certaines régions. Malgré une légère baisse lundi, 42 degrés sont attendus dans la région d'Evora (sud-est), selon le service national météorologique, qui prévoit une nouvelle hausse des températures mardi et mercredi.

La canicule a provoqué plusieurs incendies dans le centre du Portugal ces derniers jours. Déclaré jeudi dans la région d'Ourém, le plus important incendie a été contrôlé cinq jours après et a détruit environ deux mille hectares de végétation et a nécessité la mobilisation d'environ 600 pompiers.

« Il n'y a aucun incendie significatif actif en ce moment » mais « la situation est grave et exceptionnelle », a annoncé le commandant national de la protection civile, André Fernandes, lors d'un point presse hier.

La même source a fait savoir que sept maisons et deux structures agricoles ont été détruites ou endommagées par les incendies durant la semaine dernière. Les conditions sèches et les températures supérieures à 40°C ont augmenté le risque d'incendie. La canicule a commencé samedi et devrait se poursuivre au moins jusqu'à jeudi.

En France et autres

Le sud-ouest de la France a été touché également par cette canicule, a confirmé lundi le Service météorologique français. Le thermomètre a grimpé jusqu’à 30°C dans une grande partie du pays, avec des prévisions de 39 ° C dans certaines régions mardi.

La vague va atteindre son pic « entre samedi et mardi prochain », selon Sébastien Léas de Météo France, soulignant qu'il est trop tôt pour parler d'un phénomène comparable à la canicule meurtrière survenue à l'été 2003.

En Grèce, la situation s'est apaisée après une longue sécheresse et de nombreux incendies au début du mois.

Au Royaume-Uni, où les températures devraient atteindre 33 degrés lundi et mardi dans le sud-ouest du pays, le service météorologique a émis une alerte d’une vague de « chaleur extrême » à partir de dimanche, avec des températures pouvant dépasser 35 degrés. Cet état pourrait causer des problèmes de santé aux très jeunes comme aux personnes âgées.
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Août 2022 - 13:12 Sécheresse : L’Europe de mal en pis







🔴 Top News










 
Other