Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

« Tous pour le combat contre le Covid-19 »

solidarité des Tangérois

Rédigé par Rachid MADANI le Mardi 24 Mars 2020



« Tous pour le combat contre le Covid-19 »
Bien que la Coronavirus existe au Ma-roc, il y a grâce à Dieu, moins de malades et moins de pertes humaines. Par rapport aux autres pays du globe, les risques sont minimes à la suite de multiples efforts du gouvernement, des autorités locales, du personnel sanitaire et surtout de la prise de conscience d’un peuple instruit déterminé au combat d’une éventuelle épidémie.

Bien sûr, les activités sportives sont annulées, les compétitions du championnat et de coupe sont suspendues, les entrainements sont renvoyés par mesure de précaution à l’image des autres fédérations d’Angleterre, Belgique, France, Allemagne, Portugal, Espagne et bien d’autres pour éviter le contact entre les footballeurs cause d’une possible propagation du virus.

Maintenant, les clubs marocains ont connu une autre activité en se basant sur la solidarité du monde du sport. « Tous pour le combat contre le Covid 19 » est l’emblème de tous les dirigeants qui gèrent le football national. L’IRT, en dépit de la crise qu’il connait dans sa lutte pour le maintien, a décidé de mettre l’autocar de l’équipe et les minicars des entrainements des jeunes à la disposition des services du ministère de la Santé pour le déplacement des malades et du corps médical en particulier dans les zones rurales et les quartiers périphériques de la ville.

Parallèlement à cette louable initiative, le comité tangérois se réunira pour fixer le montant du don accordé à la caisse de compensation ouverte pour les frais d’hospitalisation des malades touchés par le Coronavirus. Toujours dans le cadre solidaire de la lutte contre le Covid-19, plusieurs clubs de la Botola professionnelle ainsi que leurs joueurs ont contribué par un important don au secours de l’épidémie. Ainsi, le football au Maroc, a servi une bonne cause nationale en se portant volontaire au chevet des malades atteints par le coronavirus.

Rachid MADANI

  



Dans la même rubrique :
< >