Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Tourisme & COVID-19 : L’OMT énumère les bases du redressement


Rédigé par N. B. le Mardi 23 Juin 2020

Une nouvelle étude de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) énumère les divers dispositifs
gouvernementaux pouvant atténuer l’impact de la COVID19- sur le secteur du tourisme.



Tourisme & COVID-19 : L’OMT énumère les bases du redressement
L’OMT publie sa première note de synthèse sur le tourisme et la COVID-19 et rend ainsi compte de ce qui a été entrepris un peu partout dans le monde pour sauvegarder les emplois et jeter les bases du redressement.

L’étude réalisée pour cette note indique que « sur les 220 pays et territoires passés en revue au 22 mai, 167 signalent avoir pris des mesures pour atténuer les effets de la crise. Parmi eux, 144 ont adopté des politiques budgétaires et monétaires et 100 ont pris des mesures spécifiques pour soutenir les emplois et la formation, dans le tourisme et dans d’autres secteurs économiques clé ».

En détails, l’OMT relève que le dispositif gouvernemental de relance le plus répandu était celui des incitations fiscales à travers l’exonération ou le report du paiement des taxes et la fourniture d’une assistance économique d’urgence et d’aides aux entreprises moyennant des lignes spéciales de crédit à taux réduits, de nouveaux régimes de prêts et des garanties bancaires d’État. Aussi, précise-t-on de même source que, pour protéger les millions d’emplois menacés, ces politiques sont complétées dans de nombreux pays par des instruments tels qu’une exonération ou une réduction des prélèvements sociaux, des subventions salariales ou des mécanismes d’appui spéciaux pour les travailleurs indépendants. Et ce, au moment où dans de nombreux pays, les petites entreprises, soit 80 % de la filière tourisme, reçoivent une assistance ciblée. 

L’Europe, la première à tracer le chemin

Selon l’OMT, les destinations d’Europe ont été les premières à concevoir des politiques spécifiques pour le redémarrage du tourisme et 33 % des destinations de la région ont agi en ce sens contre 25 % en Asie-Pacifique, 14 % dans les Amériques et 4 % en Afrique. La note de synthèse souligne aussi qu’il est crucial, pour que le tourisme reparte, de rétablir la confiance dans le secteur.

Et c’est d’ailleurs ce qui fait que dans les pays où le tourisme est en train d’être réamorcé, les mesures les plus courantes ont trait aux protocoles sanitaires et d’hygiène, aux certifications et labels de pratiques sûres et propres et des « couloirs » protégés entre pays.

Le tourisme interne, priorité du moment

 Le tourisme interne est la priorité pour le moment. En témoigne, à cet effet, le nombre de pays ayant lancé des campagnes promotionnelles, des initiatives de développement des produits…

Outre les mesures des pays prises individuellement en ce sens, la note de synthèse énumère aussi les dispositions prises par les organisations et instances internationales à même de soutenir les gouvernements, par le biais de mécanismes spéciaux de prêts, de l’assistance technique et de recommandations afférentes au redressement.

N. B.