L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Tennis sur fauteuil : Au 20ème tournoi international de Montfermeil…Nos représentants… avec les honneurs du communiqué!


Rédigé par M. BELAOULA le Mardi 25 Octobre 2022



C’est du 21 au 24 octobre 2022 que la crème de nos joueurs et joueuses du tennis sur fauteuil ont pris part au 20e tournoi international de Montfermeil en France. Organisée sous l’égide de la Fédération Internationale de Tennis et du Handisport, cette édition a connu la participation des joueurs et joueuses des cinq continents. Notre continent, l’Afrique, était représenté par le Kenya, le Nigeria et par le Maroc qui a dépêché ses meilleurs éléments en la matière en la personne de Najwa Awane, Samira Benichi, Lhaj Boukartacha, Fouad Boughnim et de Saïd Himam.

Chez les messieurs, nos trois représentants ont calé d’entrée. Ainsi Fouad Boughnim a perdu face au Néerlandais Robin Groenewoud (6/1, 6/2), Lhaj Boukartacha n’a pas tenu tête à l’Allemand Christoph Wilke (6/0, 6/3) et Saïd Himam a été le plus performant en tenant bien la dragée au Français Olivier Langlois pour ne s’incliner qu’au terme de trois manches au score étriqué de 6/4, 4/6, 7/6[5].C’est du 21 au 24 octobre 2022 que la crème de nos joueurs et joueuses du tennis sur fauteuil ont pris part au 20e tournoi international de Montfermeil en France.

Organisée sous l’égide de la Fédération Internationale de Tennis et du Handisport, cette édition a connu la participation des joueurs et joueuses des cinq continents. Notre continent, l’Afrique, était représenté par le Kenya, le Nigeria et par le Maroc qui a dépêché ses meilleurs éléments en la matière en la personne de Najwa Awane, Samira Benichi, Lhaj Boukartacha, Fouad Boughnim et de Saïd Himam. Chez les messieurs, nos trois représentants ont calé d’entrée. Ainsi Fouad Boughnim a perdu face au Néerlandais Robin Groenewoud (6/1, 6/2), Lhaj Boukartacha n’a pas tenu tête à l’Allemand Christoph Wilke (6/0, 6/3) et Saïd Himam a été le plus performant en tenant bien la dragée au Français Olivier Langlois pour ne s’incliner qu’au terme de trois manches au score étriqué de 6/4, 4/6, 7/6[5].

Une finale à 100% marocaine !

Notre trio qui va emprunter, par la suite, le tableau «consolation» qui va connaître une finale à 100% marocaine entre Lhaj Boukartacha et Fouad Boughnim. C’est ce dernier qui s’est adjugé le titre pour atteindre, avec Saïd Himam, les quarts de finale des doubles où ils furent stoppés (6/2, 6/3) par la paire néerlandaise, tête d’affiche n°3 et future lauréate du tournoi. Quant à Lhaj Boukartacha, il a pris comme partenaire le Hongrois Laszlo Farkas pour perdre, dès le premier tour.

Du côté de nos vaillantes filles, notre n°1 du Maroc et d’Afrique, Najwa Awane et tête de série n°4, a disposé, au premier tour, de la Suissesse Annabelle Ribeaud sur le score de 6/3, 6/1 avant de s’incliner, en quart de finale, devant la Française et future finaliste du tournoi, Ksenia Chasteau, sur le score de 6/0, 6/4. De son côté, Samira Benichi a été battue, d’entrée, par la Belge Els Verhoeven moyennant 6/4, 6/0.

Une concentration dans l’hexagone !

Samira qui a continué en «consolation », pour ne s’arrêter qu’en demi-finale, et en double avec la complicité de la Nigérienne Foluke Habitat Shittu. Là où elle va perdre, en demifinale (6/2, 6/1) contre sa compatriote Najwa Awane qui faisait équipe avec la Néerlandaise Jinte Bos. Cette dernière paire et n°1 du tableau va céder en finale au profit des Françaises Ksenia Chasteau et Zoe Maras sur le score de 6/3, 7/55. Après ce tournoi, toute l’équipe, qui s’en est sortie avec les honneurs du communiqué et selon les moyens du bord mis à sa disposition, est restée sur place pour une concentration dans l’objectif d’autres champs de bataille en vue dans l’hexagone.

 








🔴 Top News