Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Au M.S.C, Safia Boujadi et Adam Moumar en vedettes


Rédigé par M. BELAOULA le Jeudi 7 Janvier 2021

C’est de la ville ocre que nous vous proposons la suite des tournois internes des différents clubs du Royaume



Tennis : Au M.S.C, Safia Boujadi et Adam Moumar en vedettes
Après le R.T.C.Marrakech, c’est l’académie «Marrakech Sport Center» qui a pris le relais pour créer de l’animation tennistique dans la ville ocre en organisant, à son tour, son tournoi interne qui a pris fin dimanche avec la cérémonie de remise des prix où la famille «Boujadi», qui est derrière la création de cette académie, a tout mis en œuvre pour la réussite de son entreprise qui a meublé les trois weekends. Six tableaux étaient en compétition où les éléments du club voisin ont récolté la part du lion.

Safia, seule contre tous
Une domination totale du R.T.C.MA à l’exception du tableau de «Grade 3» féminin où la sociétaire du club organisateur a tiré son épingle du jeu en gagnant le tableau, et ce, en battant, en finale, Boutros Marine sur le score de 4/6, 6/4, 10/7 au terme d’une belle empoignade. Safia qui a eu le mérite de sortir, en demi-finale par 6/3, 6/0, la n°1 du tableau Douaa Charkaoui. Restons chez le «Grade 3», mais, cette fois-ci, chez les messieurs pour signaler, de nouveau, la performance du jeune Adam Moumar qui a défrayé la chronique en se mettant en vedette du début jusqu’à la consécration finale. Sans perdre le moindre set, il s’est offert, vraiment, un «boulevard» pour conclure face à Mohcine Ait Ismail en deux petits sets (6/1, 6/1).

Talent et technicité
Adam, qui reste une valeur sûre du tennis national au niveau des jeunes, va, encore, exhiber son talent et sa technique dans la catégorie des 14 ans où il n’avait pas à trop appuyer sur le champignon pour prendre le dessus sur ses adversaires. Toujours sans faire de cadeaux, il est arrivé, haut la main, sur la plus haute marche du podium après avoir battu en finale Jad Debbagh par 6/3, 6/4.

De son côté, Boutros Marine s’est imposée chez les 14 ans filles après son succès, en dernier lieu, sur Ghalia Belmahi moyennant 6/4, 6/2. Toujours chez les jeunes pour mettre en exergue la victoire d’Inès Zirari qui était obligée de recourir au super tiebreak pour s’accaparer de la finale des 11 ans. Ce fut aux dépens de Zineb Ouazzani qui a bien tenu la dragée avant de s’incliner sur le score, plus qu’honorable, de 6/3, 5/6, 10/7.

Enfin côté garçons, la palme de cette catégorie (11 ans) est revenue à Ismail Laaouina, vainqueur en finale de Fahd Ouazzani en deux manches soldées par 6/3, 6/4.

Une ambiance conviviale
En somme, une édition plus que sympathique entre joueurs et joueuses des deux clubs de la ville ocre où le fair-play et les restrictions sanitaires étaient leur leitmotiv. Le tout dans une ambiance conviviale digne de l’hospitalité du club hôte qui doit servir de modèle.