Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Taounate : Un potentiel touristique en quête de valorisation


le Jeudi 26 Août 2021

La province de Taounate regorge de ressources naturelles et de sites touristiques appelés à être valorisés pour contribuer à la création de richesses et au développement socio-économique de la région.



La province peut compter en effet sur ses ressources naturelles, dont un couvert forestier diversifié, des grands et moyens barrages, notamment Al Wahda, le deuxième plus grand barrage d’Afrique, le barrage Idriss Premier, Bohouda et Sahela, outre un important réseau de rivières et de vallées (Ouargha, Sebbou, Inawan, vallée Alban).

Sur le plan culturel, la province recèle de sites et de monuments historiques, notamment la forteresse d’Amerko située dans la commune de Moulay Bouchta El Khammar (Kariat Ba Mhamed), de même qu’elle connait l’organisation de festivals qui reflètent la richesse de son patrimoine culturel et civilisationnel. Il s’agit, entre autres, du festival de l’art équestre de Tissa, qui incarne l’attachement et la passion des habitants des tribus Hyayna pour le cheval, le festival Snoussia, le festival national des figues, le festival régional des olives à Ghafsay, ainsi que d’autres attractions touristiques.

La province est réputée pour l’art d’Al Ayta Al Jabaliya, auquel un festival national est dédié et organisé chaque année en été. Parmi les attraits touristiques de Taouante figure la station Bouadel, se trouvant au pied de la montagne El Kil.

Ce site naturel constitue un espace de détente et de loisirs pour beaucoup de touristes nationaux de la région et d’ailleurs, dont le nombre est estimé entre 2000 et 3000 visiteurs par jour en temps normal. Un plan d’action a été élaboré pour la mise à niveau de la station.

Ce plan porte sur la réalisation d’une série de projets de 61 MDH dans le cadre d’un partenariat entre les départements ministériels et les acteurs locaux concernés. Ce projet vise à renforcer l’attractivité de ce site touristique comme l’une des destinations de prédilection au niveau national, à travers la réalisation d’infrastructures d’accueil au profit des visiteurs, en particulier en ce qui concerne l’hébergement, l’alimentation, la baignade, les loisirs et le parking. Il porte sur la création de piscines, de parcs aquatiques, d’aires de jeux pour enfants, des points de vente pour la commercialisation de produits locaux et artisanaux, des campings, des parkings, outre la mise à niveau du giratoire de Bouadel.

Pour désenclaver le site, ce plan d’action porte aussi sur l’extension et le renforcement de la route régionale n°5314 reliant les communes d’Ain Mediouna et de Bouadel. La première phase de ce projet a été achevée.

Quant aux sites à grande portée historique, il convient de citer la forteresse d’Amerko, un point de convergence au niveau de la vallée Ouargha et la Kasbah, construite pendant la période almoravide au milieu du XIIe siècle après JC.

Cette Kasbah, qui surplombe le plateau Ouargha et ses environs, à quelques kilomètres du mausolée, Moulay Bouchta El Khammar, fait partie des fortifications défensives érigées par les Almoravides (1056- 1147) pour contrer les offensives des forces adverses des Almohades. S’étendant sur une superficie de 5.616 km2, la province compte une population estimée à 662.246 habitants, selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2014. La province compte 49 collectivités territoriales, dont cinq communes urbaines.