Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Souss Massa / Rapport Oxford Business Group : Diversification, création de valeur ajoutée, la stratégie gagnante


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Mardi 20 Juillet 2021

La région Souss Massa a bien résisté à la crise économique liée à la pandémie de Covid-19, et ce, grâce aux efforts de diversification déployés ces dernières années. C’est ce qui ressort du rapport que s’apprête à publier Oxford Business Group (OBG) en partenariat avec le Centre Régional d’Investissement (CRI).



Ce nouveau Focus Report intitulé « The Report : Morocco – Souss Massa 2021 », exclusivement consacré à la région de Souss Massa au sud du Maroc, met en évidence les atouts de cette région historiquement connue pour son activité touristique, qui contribue à environ 15% du PIB touristique marocain.

Ce document du cabinet d’intelligence économique revient sur les programmes mis en place dans la région pour soutenir les secteurs clés, tels que le tourisme, l’agriculture ou la pêche, et sur les stratégies de croissance à moyen-terme adoptées par la région. OBG a bénéficié du soutien de nombreux acteurs importants pour la réalisation de cette étude, à savoir la région de Souss Massa, la CGEM, Aveiro, Agadir Innovation City, Afri Equipment, Edco International, Al Omrane, Taiba Group et Moza Partners.

Pour les experts d’OBG, si la pandémie de Covid-19 a durement affecté le tourisme international, qui constitue l’un des secteurs clés de Souss Massa, « d’autres activités ont permis à la région de ne pas subir de conséquences économiques trop dévastatrices », soulignent-ils. Dans cette optique, les secteurs de l’agriculture et de la pêche, sur lesquels repose l’économie de la région, ont été relativement épargnés par la crise, note le rapport. Les investissements engagés dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle ont également contribué à la modernisation de la région et à la création de valeur ajoutée dans ces secteurs.

Ne plus dépendre du tourisme de masse

D’ailleurs, plusieurs plans de relance ont été annoncés. Comme c’est le cas du tourisme où il est question des investissements publics à destination de la promotion du secteur, à hauteur de 48 millions de dirhams. Cependant, le rapport recommande que « la stratégie de diversification entamée doit se poursuivre, afin de ne plus dépendre exclusivement de tourisme de masse, avec un accent mis sur divers segments, la région séjours sportifs, culturels et nature mais également le tourisme éco-responsable et durable, et le segment du luxe ».

« Souss Massa est désormais un important pôle industriel grâce au développement de zones industrielles, où sont représentées non seulement les industries de transformation alimentaire, notamment des conserveries et les industries chimiques pour lesquelles la région est connue, mais également les cinq secteurs émergents à fort potentiel que sont l’automobile, le cuir, la plasturgie, l’offshoring et les matériaux de construction », lit-on dans ce rapport.

Sans compter que grâce à des investissements dans les ressources humaines, la région se positionne désormais comme leader dans le secteur des TIC et mise sur les startups pour dynamiser son écosystème entrepreneurial et digital.
 
W.S