L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

Révélations inouïes sur l’armée algérienne : Saïd Chengriha au cœur du scandale !


Rédigé par S.A le Lundi 10 Janvier 2022

L’ancien secrétaire particulier de l’ex-chef d’état-major le général Ahmed Gaïd Salah, Guermit Bounouira, a exposé, dans une vidéo filmée depuis la prison militaire de Blida et publiée sur les réseaux sociaux, les crimes et délits de plusieurs hauts gradés de l’armée algérienne, notamment Saïd Chengriha, accusé de meurtres, enrichissement illicite et trafic de drogue.



La vidéo s’est propagée, lundi, comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Vérifiée et Authentifiée par Algérie Part Plus, cette dernière montre Guermit Bounouira dans sa cellule de la prison militaire de Blida, accusant Said Chengriha, d’avoir accumulé une fortune grâce à un vaste réseau de trafic de drogue et d’armes, actif à la frontière algéro-marocaine et la fontière Est d'Alger. La vidéo, diffusée également par l'ancien diplomate algérien Mohamed Larbi Zitout exilé au Royaume-Uni, fait partie d’une série d’une vingtaine d’enregistrements.
 
Dans cette fuite inédite et néanmoins extravagante, qui aurait été orchestrée, selon Algérie Part Plus, avec la complicité d’un réseau extrême complexe et bien introduit au sein de l’institution militaire algérienne, l’ex-chef d’état-major accuse Chengriha de « convoyer des armes détournées et volées » depuis la Libye, lesquelles sont ensuite exposées à la télévision publique « pour servir d’alibi à de fausses affaires de terrorisme ».

Après sa nomination en tant que commandant des forces terrestres, Said Chengriha aurait même demandé à Bounouira de le blanchir auprès du défunt Gaïd Salah des informations relatives à une affaire de trafic d’armes avec la Libye et une autre concernant le trafic de carburant dans la région de Tamanrasset. L’actuel Chef d'état-major du régime algérien devait répondre de ses actes devant la justice, mais la mort Gaid Salah en décembre 2019 aurait mis fin à ce processus judiciaire.
 
Ces révélations surviennent alors que des bruits de couloirs laissent entendre que les frictions se multiplient entre l’entourage d'Abdelmadjid Tebboune, porte-parole des généraux algériens et néanmoins président de l’Algérie pour leur compte et celui de Chengriha.
 
Ces vidéos fuitées sur la Toile ont semé la zizanie en Algérie, soulevant une vague d’indignation générale des Algériens qui dénoncent les dépassements de la junte militaire et veulent voir des têtes tomber. Du côté du ministère de la Défense Nationale, ainsi que la présidence algérienne, un silence assourdissant règne…
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Août 2022 - 13:12 Sécheresse : L’Europe de mal en pis







🔴 Top News










 
Other