L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima / Mustafa Bouziane : le plus vieux dirigeant de football


Rédigé par Rachid MADANI le Samedi 12 Novembre 2022



Un grand « directivo », un homme pas comme les autres, un dirigeant connaisseur en football, Mustafa Bouziane est le père de la troisième division de la ligue du nord.
 
On l’appelle par respect à Tanger Ssi Mustafa et les sportifs lui donnent le surnom de « Chico ».
 
Agé de 80 ans, il ne regrette pas sa vie d’encadreur car il a formé plusieurs footballeurs.
 
Oubliant sa profession et gardant fermé, le plus souvent, son petit magasin de cordonnerie, il était toujours présent dans les entrainements et les rencontres du championnat aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
 
Il avait le football dans les veines et se sacrifiait corps et âme à cette équipe  de Corona qu’il présidait.
 
A vrai dire, personne ne savait d’où lui venait l’argent pour subvenir aux besoins de son club d’autant plus qu’il n’y avait pas de subventions.
 
Il était très actif dans les deux quartiers qu’il aimait et qu’il adorait Ain Hayani et Dradeb dont il éduquait et formé des centaines de jeunes.
 
Il avait pour entraineur, un autre homme spécialistes de la jeunesse feu Salem.
 
Malheureusement, sa ville de Tanger l'a renié et l’a ignoré alors qu'il était à son âge le plus ignoble, malgré le fait qu'il ait passé la fleur de sa jeunesse à encadrer les jeunes.
 
Maintenant, Ssi Mustapha Bouziane a perdu sa santé et sa jeunesse au profit de son équipe (Corona),  qu'il considérait comme sa vraie famille, en « combattant » toujours pour lui garantir une digne participation au championnat de la Ligue.
 
Ses amis regrettent son renoncement  à son métier de cordonnier pour se consacrer pleinement au football à la manière des professionnels pour réussir la gestion administrative, financière et technique de Corona.
 
Mustafa Bouziane, qui est en difficultés financières et morales, et qui est physiquement malade avec  plus de 80 ans, est dans une situation sociale fragile, dans laquelle cette ville doit reconnaître la faveur et lui rendre ne serait-ce qu'une petite partie de la faveur donnée à la jeunesse de la ville.








🔴 Top News