Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

OMS : Quatrième vague pandémique dans 15 pays s'étendant du Maroc au Pakistan


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 30 Juillet 2021

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est déclarée, ce jeudi, préoccupée par le nombre « élevé » d'infections au Coronavirus dans 15 pays s'étendant du Maroc au Pakistan, avertissant que ces pays répartis sur le Maghreb, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie sont confrontés à une « quatrième vague épidémique » à un moment où les taux de vaccination sont encore très bas.



Le mutant delta, détecté pour la première fois en Inde, s'est propagé à 15 pays de la Région de la Méditerranée orientale, a déclaré l'OMS dans un communiqué.

Le communiqué ajoute que « la propagation de la version mutée de Delta augmente le nombre des infections à Covid-19 et des décès causés par le virus, ajoutant que ces nombre sont en croissance dans les pays de la Région de la Méditerranée orientale.  Cette région couvre une vaste zone s'étendant du Maroc au Pakistan en passant par la Somalie et l'Arabie saoudite et comprend 21 États membres.

 « La majorité des nouvelles infections et des cas hospitalisés concernent des personnes non vaccinées. Aujourd'hui, nous assistons à la quatrième vague de Covid-19 dans cette région », déclare Dr Ahmed Al Mandhari, Directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale.

Dans les pays de la région, l'organisation a enregistré une augmentation mensuelle du nombre d'infections de 55% et de 15% quant aux nombres de décès causés par le virus, portant le taux hebdomadaire de nouvelles infections à 310 000 et le taux de mortalité hebdomadaire à 3500 décès.

Le communiqué a prévenu que certains pays de la région, comme la Tunisie, qui a enregistré le plus grand nombre de décès en Afrique du Nord, ont du mal à faire face à cette flambée à un moment où ils souffrent d'une pénurie de bouteilles d'oxygène et surpopulation dans les unités de soins intensifs pour les patients.

L'OMS a averti que le mutant delta est en passe de devenir la « souche dominante » dans la Région de la Méditerranée orientale, rappelant que « seulement 5,5% de la population de la région est complètement immunisée ».

A noter également, qu'une étude menée par des chercheurs des Centres de contrôle et de prévention des maladies de Chine a révélé qu'une personne infectée par le variant delta peut avoir jusqu'à 1 000 fois plus de virus dans son organisme qu'une personne infectée par les premières versions du coronavirus au début de la pandémie.