Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Nutrition : Les agrumes, fruits stars de la saison


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 31 Janvier 2021

Pour augmenter la résistance du corps humain face aux virus, rien de tel qu’un cocktail d’agrumes. Riches en vitamines C, ils ont bien d’autres atouts pour notre santé. Les agrumes renforcent notre immunité, favorisent notre digestion et protègent notre cœur.



Nutrition : Les agrumes, fruits stars de la saison
C’est la saison : la grippe et le rhume font leur retour, alors que le Covid-19 continue de progresser. Plus que jamais, il faut s’en protéger au mieux en respectant les gestes barrières mais aussi en boostant ses défenses immunitaires. La meilleure arme pour se renforcer ? Les agrumes. À défaut de remède avéré pour combattre le Coronavirus, leurs vertus vitaminées ont été plébiscitées. Tout le monde s’est empressé de se presser une orange ou d’avaler un verre de jus pour booster ses défenses immunitaires.

Orange, clémentine, mandarine, citron, pamplemousse, les agrumes sont en tête des fruits les plus riches en vitamine C et en flavonoïdes. L’idéal pour se protéger des virus, lutter contre la fatigue de l’hiver et les maladies cardio-vasculaires. « La vitamine C, composante principale des agrumes, agit spécialement sur la croissance et le fonctionnement des cellules immunitaires et la production d’anticorps », indique Dr. Yousra Moustafid, nutritionniste.

Flavonoïdes & vitamines : le tandem gagnant
Les flavonoïdes sont des molécules présentes dans certains fruits et légumes et qui sont très réputées pour leurs vertus antioxydantes très puissantes. « Les agrumes sont riches en flavonoïdes. Ces derniers servent à protéger nos cellules contre les attaques quotidiennes des radicaux livres générés par nos modes de vie, notre alimentation et le stress », détaille la nutritionniste. Une orange en contient jusqu’à 0,5 g, ce qui est 10 fois plus élevé que la teneur moyenne en vitamine C du fruit. Ces composés bioactifs abondent également dans les clémentines, les mandarines et le pamplemousse.

D’autre part, les agrumes sont aussi gorgés de vitamine C, efficace pour renforcer l’organisme. « Une orange moyenne, deux clémentines ou un demi-pomelo suffisent à fournir de 50 à 60% de l’apport quotidien conseillé. Ils contiennent aussi des vitamines du groupe B et E, du potassium et du calcium (en particulier l’orange). Mieux vaut les consommer frais entiers au petit déjeuner, au goûter, en collation ou en dessert. En jus, ils perdent leurs fibres et une partie de leur vitamine C », explique la spécialiste.

« Un verre de 150 ml de jus d’orange le matin apporte environ 50 mg de vitamine C, soit 50% des besoins quotidiens en cet antioxydant qui stimule l’activité des globules blancs et aide notre organisme à récupérer en cas d’infection. Il ne faut donc pas s’en priver, mais il faudra le compléter par des légumes (ou deux fruits frais à manger sur le reste de la journée), souligne Dr. Moustafid.

Les agrumes nourrissent nos bonnes bactéries
De manière générale, les agrumes sont riches en fibres solubles, nourriture de prédilection des super-héros de nos intestins : nos bactéries intestinales. Ces fibres se retrouvent principalement dans la pelure ainsi que dans la membrane blanche autour de la chair de l’agrume. « On évitera donc à l’avenir de jeter ces petits filaments blancs en pelant notre clémentine ou notre orange. Les fibres solubles vont aider au développement d’une flore intestinale bénéfique à notre santé et à notre immunité, puisque 80% de notre système de défense réside dans nos intestins », informe la nutritionniste.

Dr. Moustafid conseille de consommer les agrumes entiers car, une fois pressés, ils perdent l’essentiel de leurs fibres, d’où une assimilation plus rapide de leurs sucres, défavorable en cas de diabète ou même de surpoids. Pour autant, s’offrir un jus d’agrumes de temps à autre aide à faire le plein de vitamines, à condition de le consommer frais.  

Des données à confirmer
Plusieurs études préconisent que la supplémentation en vitamine C, spécialement chez les gens qui en manquaient à la base, pouvait limiter la durée des infections virales par le rhume. Mais sur le Covid-19, aucune n’est encore parue. Inutile donc de se gaver d’agrumes. De trop fortes doses de vitamine C peuvent, à long terme, chez des personnes sensibles, entraîner des calculs rénaux. « Il vaut mieux être prudent et ne pas consommer de vitamine C seule à forte dose sur la durée. Cette vitamine antioxydante peut devenir toxique si elle n’est pas accompagnée d’autres antioxydants », alerte la nutritionniste.

  


Dans la même rubrique :
< >