Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Niamey: Un investissement marocain de 3.3 milliards de dollars


Rédigé par Achraf EL OUAD le Mardi 6 Juillet 2021

« Le Protocole d’accord a été signé samedi entre les deux parties et c’est l’aboutissement de deux ans de pourparlers avec le groupe marocain », a souligné le maire central de Niamey.



Niamey: Un investissement marocain de 3.3 milliards de dollars
​A l’issue d’une rencontre tenue le samedi 03 juillet dans la capitale du Niger entre le président du Conseil de la ville de Niamey, M. Oumarou Dogari Moumouni, et une délégation d’investisseurs marocains conduite par le président du groupe ‘’YMMY FINANCE HOLDING’’, M. Ahmed Lotfi, un protocole d’accord a été signé selon lequel le groupe marocain va investir 1.824 milliards FCFA, soit 29,45 milliards de dirhams marocains, dans une série de projets industriels et d’infrastructures à Niamey.

Dans son intervention lors d’une réunion organisée le 5 juillet avec les responsables de la municipalité de Niamey, Ahmed Lotfi a expliqué que sa société a choisi le Niger parce que « c’est un pays qui est dans une courbe ascendante de développement et ses ressources vont être triplées dans les 3 années à venir ». Selon lui, « c’est le moment de s’installer et tous nos projets sont stratégiques avec en retour une rentabilité sur l’investissement sur les années qui ont été définies dans l’étude de faisabilité pour accompagner la croissance du Niger ».

Le président de YMMYFH a aussi précisé que « les projets, dont la majorité relève d’un contrat Partenariat- Public-Privé (PPP), sont au nombre de six. Ils seront réalisés sur 8 ans et pour un coût de 3,3 milliards de dollars ». Pour sa part, Oumarou Dogari a indiqué que « le but de cette rencontre est d’éclairer la lanterne des conseillers sur les projets que le Groupe YMMY FINANCE HOLDING est venu proposer à la ville de Niamey et qu’il a introduits auprès du gouvernement ».

En concret, les projets concernent l’édification d’un complexe agroalimentaire (abattoir, filière lait et aviculture, embouche du bétail, culture fourragère, transformation de viande), la construction d’une « ville nouvelle » avec près de 40.000 logements sociaux et un centre commercial qui s’étale sur une superficie de plus de 1.000 hectares, selon le site internet de la mairie de Niamey. En outre, l’accord conclu entre les deux parties vise également la réalisation d’une « smart city » le long des rives du fleuve Niger, la construction d’une zone industrielle (destinée également à l’export) et l’installation de 20.000 lampadaires solaires fabriqués par des entreprises marocaines.

Maroc-Niger, une coopération qui se fortifie

Depuis de longues années, les deux Etats entretiennent des rapports de fraternité très solides et leur coopération ne date pas d’hier. Ce dernier investissement vient s’ajouter à toute une panoplie de réalisations maroco-nigériennes, notamment dans le secteur bancaire, à travers le groupe de la Banque centrale populaire qui a pris en 2017 le contrôle de la Banque internationale pour l’Afrique (BIA-Niger), deuxième institution bancaire du pays. De plus, et dans le secteur agricole, le Niger oeuvre pour un grand développement. Dans ce sens, la stratégie agricole nigérienne « Initiative 3N » s’est basée sur le modèle marocain et s’est inspirée de son expérience
 

  


Dans la même rubrique :
< >