Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Militaire : la marine royale et pakistanaise concluent à un exercice conjoint


Rédigé par Kawtar Chaat le Lundi 29 Novembre 2021

La Marine royale marocaine a participé à un exercice conjoint avec son homologue pakistanaise le 26 novembre, indique un communiqué détaillant les opérations.



Militaire : la marine royale et pakistanaise concluent à un exercice conjoint
Afin d’améliorer l’interopérabilité et la coopération entre les deux marines, qui s'est accrue ces derniers temps, diverses manœuvres ont été pratiquées entre le navire pakistanais ALAMGIR 260 et le MRM Allal Ben Abdellah 615 de la Marine royale marocaine dans l’océan Atlantique, précise-t-on dans un communiqué. 
 
Les exercices sont une réaffirmation de l'engagement du Pakistan à établir une coopération avec les marines «amies» du monde entier.
 
“La diplomatie navale sous forme de visites et d’exercices de bonne volonté reste au centre des activités prévues tout au long de l’année”, indique le communiqué, rappelant que les deux pays ont effectué des exercices similaires en août près du détroit de Gibraltar, puis le PNS ALAMGIR a repris ses activités habituelles dans la région africaine après ses exercices conjoints avec la marine marocaine.
 
Ces dernières années ont vu une augmentation des activités de coopération bilatérale entre le Maroc et le Pakistan, y compris leurs marinesEn octobre dernier, les deux pays ont organisé un événement conjoint de formation antiterroriste de deux semaines au Pakistan.
 
En 2017, le Maroc a participé à un exercice multinational conjoint qui s'est tenu à Karachi, au Pakistan.
 
L'année dernière, l'ambassade du Maroc à Islamabad a déclaré que les deux pays cherchaient à renforcer leurs liens et à améliorer leur coopération, en organisant des réunions de haut niveau pour planifier des plans de coopération potentiels dans divers domaines, notamment la défense et la politique.
 
Le Maroc cherche également à développer ses échanges avec le Pakistan, ce dernier étant devenu un acteur majeur de l'industrie marocaine des engrais, selon les données officielles, qui montrent également que les échanges entre les deux ont triplé entre 2007 et 2018.