Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Marocanité du Sahara, ingérence iranienne, partenariats : Bourita s'entretient avec le SG du CCG


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 26 Janvier 2022

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, s'est entretenu mercredi par liaison vidéo avec le secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG), Nayef Falah Al-Hajraf.



Cette rencontre, qui a porté sur les relations de partenariat stratégique entre le Maroc et les pays du Conseil de Coopération du Golfe depuis 2011, a été l'occasion de saluer les réalisations accomplies sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI et les dirigeants des Etats du Golfe.

Au cours de cette réunion, Bourita a exprimé l'appréciation et les remerciements du Maroc sous le leadership de SM le Roi au CCG et aux pays frères du Golfe pour leur position unifiée et ferme avec le Royaume, comme exprimé dans la déclaration finale qui a approuvé les travaux de la quarante-deuxième session du Conseil suprême du CCG, tenue à Riyad le 14 décembre dernier, réitérant les positions fermes du Conseil en faveur du Sahara marocain et son soutien continu à l'intégrité territoriale du Royaume.

Pour sa part, le secrétaire général du CCG a réitéré la position ferme du Conseil en faveur de la souveraineté du Maroc sur son Sahara et son intégrité territoriale, considérant que ce conflit régional artificiel ne peut être résolu en dehors du cadre de la souveraineté du Royaume et son intégrité territoriale.

Al-Hajraf a également salué les positions de solidarité du Royaume avec les pays du CCG et leurs problèmes nationaux et le niveau distingué des relations de partenariat entre les deux parties, soulignant la détermination du CCG à renforcer ces relations conformément aux aspirations de SM le Roi et des dirigeants des pays du CCG.

Pour ce qui est du renforcement du partenariat entre les deux parties, Bourita a affirmé la prédisposition du Royaume à continuer à travailler avec le Secrétariat général du CCG et les pays du Golfe pour construire les bases d'une nouvelle phase de coopération qualitative, visant à pérenniser le voie d'un cadre de partenariat renouvelé et propice au renforcement des relations politiques, économiques, commerciales et humanitaires, incarnant la vision du Souverain contenue dans le Discours Royal devant le Sommet Maroc-Pays du Golfe, tenu le 20 avril 2016 à Riyad.

Le chef de la diplomatie marocaine s'est félicité des dénominateurs communs et de la solidarité continue entre le Maroc et les pays du CCG, et a réitéré à cet égard la condamnation par le Royaume des attaques continues des milices houthies et leurs partisans contre les installations civiles et économiques en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

Dans ce sillage, le ministre a réitéré le rejet et la dénonciation par le Maroc de toute forme d'ingérence flagrante de l'Iran dans les affaires intérieures des pays du Golfe, en particulier dans le Royaume du Bahreïn, rappelant que le Maroc, comme l'a confirmé SM le Roi lors du Sommet Maroc-Pays 
du Golfe, « a toujours considéré que la sécurité et la stabilité des pays du Golfe sont indissociables de la sécurité du Maroc ».

Bourita a par ailleurs invité le secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe à effectuer une visite de travail au Maroc dont la date sera fixée ultérieurement.