Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Manu Dibango, première célébrité du monde musical à mourir du coronavirus

Rédigé par Majd El Atouabi le Mardi 24 Mars 2020



Manu Dibango, virtuose du Saxo
Manu Dibango, virtuose du Saxo

On le citait hier parmi la longue liste des célébrités frappées par le coronavirus. Aujourd’hui, il en est mort, devenant ainsi la première star planétaire du monde musical à mourir du Covid-19. Lui c’est Manu Dibango, le virtuose camerounais du saxo qui a à maintes reprises enchanté les amateurs marocains de Jazz à l’occasion de ses nombreuses prestations au Maroc, notamment au Festival Tanjazz.

Agé de 89 ans, le défunt que ses millions de fans surnommaient affectueusement «Papy Groove» et dont le nom à l’Etat civil était Emmanuel N'Djoké Dibango, est un marseillais pur jus. Né à Douala, il avait en effet débarqué enfant à la canebière en 1949. Fait chevalier de la Légion d’honneur en 2010, il venait juste de célébrer ses 60 ans de carrière l’an dernier avec son « Safari Symphonique » mêlant jazz et musique classique.

De sa riche et longue œuvre musicale, le monde retiendra certainement des tubes aussi mythiques  que «The Panther» et surtout «Soul Makossa» avec son célèbre refrain «Mamase Mamasa Mamakusa» qui avait propulsé le musicien au firmament des célébrités du jazz et de la soul internationales dès 1972.

Le 18 mars, Manu Dibango était déclaré atteint du Covid-19 sur sa page facebook. Six jours plus tard, il laisse une famille éplorée qui a exprimé sa profonde tristesse avant d’annoncer que : « Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible ». Repose en paix l’artiste.