Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Les FAR vont-ils perdre sur tapis vert ?

DHJ-FAR : 1-1


Rédigé par A. KITABRI le Mardi 11 Août 2020



Le match DHJ-FAR a été entaché par une erreur administrative émanant du staff militaire présent sur le banc. C’est au staff militaire d’en assumer  la responsabilité selon le principe nul n’est censé ignorer une loi existante. Une large diffusion médiatique a été faite en ce sens.
               
Le Board, garant des lois du football et la Fifa par la suite ont amendé la Loi 3 du jeu autorisant le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire qui a été applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus.  Mais seulement 3 pourront être effectués  pendant le jeu, les autres se faisant à la mi-temps ou en prolongation.
              
L'objectif de la FIFA et du Board est clair : ne pas mettre en péril la santé et le bien-être des joueurs. Le Board et la Fifa ont précisé qu'ils détermineront ultérieurement  si cette option peut être prolongée jusqu'à la fin 2021, et donc s'appliquer durant l'Euro repoussé de 2020 à 2021.
              
Ces changements ne devront pas avoir lieu n'importe quand. Cela  hachera le jeu de manière importante. Donc, pour éviter de trop perturber le cours du match, chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à des remplacements pendant le match.
            
Pour revenir au cas relevé lors du DHJ-FAR, il y a bien une faute technique de la part des staffs technique et administratif militaires présents sur le banc. Les réserves techniques du DHJ sont fondées et risqueraient fort d’aboutir.