Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Chef d’état-major de l’armée française se rend au Maroc


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 10 Septembre 2020

Le chef d'état-major des Armées françaises, le général d'armée François Lecointre effectue une visite au Maroc entre le 9 et le 12 septembre, à l’invitation de son homologue marocain, Abdelfatah Louarak, inspecteur général des forces Armées royales, annonce l'ambassade de France au Maroc.



Cette visite de trois jours, s'inscrit dans la continuité des échanges entre les responsables militaires marocains et français.  En février dernier, Florence Parly, ministre des armées françaises s’est rendue au Maroc dans le cadre d’une visite officielle pour affermir la coopération militaire entre les deux pays. Une année plutôt, le général de corps d'armée, Abdelfatah Louarak s’est également rendu en France. Ceci illustre l'excellence des relations de défense entre le Royaume du Maroc et la République française, comme l’indique la même source. 

Au menu de cette visite, le général d'armée François Lecointre aura des entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération africaine, Nasser Bourita et le ministre délégué chargé de l'administration de la défense nationale, Abdeltif Loudyi. Les échanges porteront sur de nombreux sujets d'intérêt commun.

Il rencontrera également le général de corps d'armée Abdelfatah Louarak, des officiers généraux de l'état-major général ainsi que des inspecteurs des forces royales air et de la marine royale.

Le chef d'état-major des Armées françaises interviendra devant les officiers du collège royal de l'enseignement militaire supérieur et se rendra à l'Académie royale militaire, ajoute le communiqué.  Ces rencontres permettront de "renforcer la coopération militaire entre la France et le Maroc et d'explorer de nouvelles pistes d'approfondissement de la relation", conclut le communiqué.

Rappelons que le Maroc et la France sont engagés dans une coopération militaire et stratégique qui pourrait se renforcer dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. En 2019, le Maroc a conclu des contrats d’armement d’un montant de 400 millions d’euros avec la France qui demeure l’un de ses principaux fournisseurs d’armes sachant qu’elle a accaparé 36% de ses importations entre 2014 et 2018, selon Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).