Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Le 72ème Congrès FIFA


Rédigé par Rachid MADANI le Samedi 2 Avril 2022



Gianni Infantino a prononcé un discours d'une heure lors du 72e Congrès de la FIFA à Doha. Le président de la FIFA a abordé trois sujets avant d'évoquer la Coupe du monde. "Nous vivons une pandémie et des événements terribles. Trois ans plus tard, nous pouvons nous rencontrer. Le football ne s'est pas arrêté, mais toujours en pensant à la santé. Maintenant, une guerre fait rage comme d'autres conflits dans de nombreuses régions du monde", a-t-il déclaré.
 
Le football peut faire beaucoup
 
« Je crois au pouvoir du football, mais nous ne sommes pas assez naïfs pour penser que nous pouvons tout résoudre. La dernière finale de la Coupe du monde était en Russie, la dernière Ligue des champions de l'UEFA était à Kiev, mais les russes n'ont pas résolu les problèmes de la région. Une fois le conflit terminé, le football pourra apporter cette petite contribution à l'unité. Arrêtez la guerre, s'il vous plaît, et le football sera là », a-t-il expliqué.
 
La gouvernance FIFA correcte
 
Le congrès n'a pas discuté de l'exclusion de la Fédération de Russie, dont les dirigeants étaient présents dans la salle. « Je suis fier du changement de la FIFA. Le deuxième des problèmes est qu'en dépit de ces temps difficiles, nous devons aller de l'avant et examiner les statuts de la FIFA. Notre premier objectif est de développer le football. Nous nous en sortons bien financièrement, obtenant plus d'argent que prévu. La gouvernance de la FIFA est correcte, comme l'a montré le bureau du procureur américain. Tous nous font confiance. Ce n'est plus une organisation toxique. Nous investissons... dans le football. L'argent ne disparaît  plus » a-t-il dit. Gianni Infantino a reconnu que la FIFA cherchait à optimiser le calendrier : « Nous devons organiser nos propres compétitions, pour tout le monde, hommes, femmes, enfants... tout le monde doit avoir de l'espoir. La FIFA n'a pas proposé une Coupe du monde tous les deux ans, seulement e elle a étudié la faisabilité d'organiser une Coupe du monde tous les deux ans. Vient maintenant le consensus avec les clubs, les Ligues, les footballeurs... Nous travaillons ensemble, petits et grands, en respectant la pyramide du football », indique-t-il. La FIFA n'a pas proposé une Coupe du monde tous les deux ans et elle étudie la faisabilité .Le football ne doit pas commencer et se terminer à la Coupe du monde. « Le football ne doit pas être réduit à une Coupe du monde. Il y a aussi le football féminin, dont la Coupe du monde va attirer un milliard de fans. La jeunesse, qui devrait jouer une Coupe du monde chaque année pour que des générations ne soient pas perdues. Pour cela, nous sommes en train de développer le programme de talent avec Wenger à la barre », a-t-il assuré.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Mai 2022 - 21:39 Cette semaine en LaLiga