Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Laâyoune : une délégation scientifique suisse à la faculté de médecine


Rédigé par La rédaction avec MAP le Vendredi 29 Octobre 2021

Une délégation de l'Institut suisse de recherche scientifique a effectué une visite à Laâyoune pour accompagner la toute nouvelle faculté de médecine et de pharmacie.



Ce déplacement de quatre jours s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l'Institut suisse de recherche scientifique et la Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune relevant de l'Université Ibn Zohr.

D’après les responsables de la faculté, la visite fait partie aussi des échanges culturels et de connaissances entre les universités marocaines et suisses visant à renforcer la coopération entre les deux rives de la Méditerranée dans les domaines de la santé, de la formation et de la recherche scientifique.

Outre des cours scientifiques donnés par des professeurs suisses dans les domaines de la santé et des sciences médicales au profit des étudiants de la Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune, la délégation suisse a remis un don qui comprend de nombreux appareils et outils liés à l'anatomie.

Cette initiative reflète l'effort conjoint entre la Faculté de médecine et de pharmacie et l'Institut suisse de recherche scientifique pour développer les capacités des étudiants et des chercheurs de la région dans les domaines de la médecine et de la santé.

La visite coïncide avec la célébration par le peuple marocain du 46ème anniversaire de la Marche verte, ainsi qu’avec la commémoration du 100e anniversaire des relations entre le Maroc et la Suisse.

Début octobre, 100 étudiants ont démarré leurs études à la Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune au titre de l’année universitaire 2021-2022.

L’établissement, dont la réalisation nécessite un investissement de 257 millions de dirhams, vise à former des médecins capables de répondre aux besoins de la population des trois régions du Sud du Royaume (Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun et Dakhla Oued Eddahab) en matière de prestations de santé.

Ce projet, qui fait partie du nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Maroc de former 3.300 médecins par an, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants.