Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La Cour des comptes épingle 53 responsables et agents


Rédigé par N.L le Jeudi 18 Mars 2021

La Cour des comptes a publié, mercredi 17 mars, les arrêts rendus respectivement par la chambre de discipline budgétaire et financière (5ème recueil) et la chambre d’appel (3ème Volume).



La Cour des comptes épingle 53 responsables et agents
C'est dans un communiqué dont nous avons reçu copie, que la Cour des comptes indique que les arrêts rendus par la chambre de discipline budgétaire et financière concernent 53 responsables et agents mis en cause dans neuf affaires relatives à deux catégories d’organismes publics, à savoir les établissements publics et les services de l’état gérés de manière autonome (SEGMA).

La première catégorie de ces organismes regroupe les académies régionales de l’éducation et de la formation « des régions Marrakech-Tensift-Haouz, Fès-Boulemane, Souss-Massa-Daraa, Tanger-Tétouan, Chaouia- Ouardigha et Tadla-Azilal» , précise-t-on dans le communiqué.

Quant à la deuxième catégorie d’organismes (SEGMA), « elle concerne l’Institut de technologie hôtelière et touristique Fès-Anas, l’Institut de technologie hôtelière et touristique Fès-Atlas et l’Institut supérieur de l'information et de la communication à Rabat ».

Au titre desdits arrêts et en plus des acquittements de certains poursuivis, la Cour a prononcé des amendes, à l’encontre des personnes ayant commis des infractions prévues au code des juridictions financières, allant de 1 000,00 DH à 200 000,00 DH.

Jugement des comptes et discipline budgétaire

S’agissant des décisions rendues par la chambre d’appel, il convient de signaler que le troisième volume comporte 25 arrêts, dont 16 en matière de jugement des comptes et neuf en matière de discipline budgétaire et financière. Lesdits arrêts sont rendus par la Cour, statuant en appel, suite aux recours formulés contre les jugements prononcés en premier ressort, par les Cours régionales des comptes.

En matière de jugement des comptes, la Cour a confirmé la décision de première instance dans 12 arrêts sur 15. Elle a par ailleurs déclaré l’appel irrecevable dans un seul cas. La responsabilité des comptables publics a été engagée sur la base des irrégularités dues, principalement, à l’absence de diligences en matière de recouvrement des recettes ou à l’omission dans l’exercice du contrôle de validité de la dépense, notamment le contrôle de l’exactitude des calculs de liquidation.

Concernant les arrêts rendus en matière de discipline budgétaire et financière, la Cour a confirmé huit (8) jugements et en a infirmé un seul. Les amendes prononcées en appel se situent entre 5.000,00 et 120.000,00 DH.

« Par ailleurs, il est important de rappeler, qu’en sus de sa fonction dissuasive, la Cour cherche, à travers la publication des décisions juridictionnelles, à préciser les fondements et les conditions de mise en jeu de la responsabilité des gestionnaires publics devant les juridictions financières, à l’occasion de l’exercice de leurs compétences juridictionnelles à savoir : le jugement des comptes et la discipline budgétaire et financière, et la distinguer des autres formes de responsabilité. Elle vise, également, l’instauration et la clarification des règles de bonne gestion ainsi que la consécration des principes et valeurs de bonne gouvernance », peut-on lire dans le communiqué.