Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Ian Holm, l’interprète de Bilbon Sacquet du seigneur des anneaux, est décédé.


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 19 Juin 2020

Mort ce vendredi à l’âge de 88 ans, l’acteur britannique, Ian Holm, a succombé des suites de la maladie de Parkinson.



Ian Holm, l’interprète de Bilbon Sacquet du seigneur des anneaux, est décédé.
Connu pour ses rôles, notamment de Bilbon dans la trilogie « Le Seigneur des anneaux » et « Le Hobbit », Ian Holm est décédé « paisiblement à l’hôpital, aux côtés de sa famille » a déclaré son agent. Il précise également que sa mort est liée à la maladie de Parkinson, qu’il avait depuis plusieurs années.
 
Ayant joué dans « Le Hobbit », « Les Chariots de feu », oscarisé quatre fois en 1982 (meilleur film, meilleur scénario, meilleure musique et meilleurs costumes), « Alien », « Le Cinquième élément » et « La Folie du roi George », Ian Holm était aussi applaudi au théâtre et est apparu dans plusieurs séries télévisées.
 
« Sir Ian était reconnu dans le monde pour sa carrière extraordinairement impressionnante et variée », a souligné Alex Irwin. « C’était un génie sur les planches et à l’écran, qui a remporté de nombreuses récompenses et qui était aimé des réalisateurs, du public comme de ses collègues. Son esprit pétillant allait toujours de pair avec un scintillement espiègle dans ses yeux ».
 
« Il nous manquera énormément », a-t-elle ajouté.
 
Après l’annonce de sa mort, les hommages ont commencé à circuler. L’actrice américaine Mia Farrow, qui a joué à ses côtés au sein de la Royal Shakespeare Company, l’a qualifié d’« infailliblement brillant ». « Il figurait parmi les géants du théâtre », a-t-elle ajouté.


 L’humoriste et acteur britannique Eddie Izzard regrette également la disparition de Ian : « Le grand Ian Holm est mort. Acteur formidable et c’est si triste de le voir partir ».


« Un acteur de génie qui apportait une présence considérable à des rôles drôles, déchirants et terrifiants », pour le réalisateur britannique Edgar Wright.


  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 21:08 Etre et Devenir : Qu’est-ce que la réussite ?