L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Energie : Aziz Akhannouch annonce des investissements italiens au Maroc


Rédigé par L'Opinion avec MAP Mercredi 31 Janvier 2024

Le Maroc poursuit sa marche de développement, sous le Leadership de SM le Roi Mohammed VI, a souligné le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, mettant en lumière les avancées du Royaume en matière d'infrastructures, d’industrie, d’agriculture et de tourisme.



"Nous avons construit des infrastructures selon les meilleures normes internationales, avec une connectivité air-terre-mer sans précédent dans la région", a-t il indiqué, dans un entretien au quotidien La Repubblica, publié mercredi, au lendemain de sa participation au sommet "Italie-Afrique : Un pont pour une croissance commune".
 
''Le royaume a développé un réseau autoroutier, qui s’étend sur 2000 km, la première ligne ferroviaire à grande vitesse en Afrique, le plus grand port du continent sur la Méditerranée et prochainement la plus importante infrastructure maritime de l’Atlantique, ainsi que 14 aéroports internationaux, offrant une capacité de projection africaine très significative”, a-t-il détaillé.
 
D’après M. Akhannouch, ces infrastructures ont permis au Maroc de développer des industries efficaces, notamment l’automobile et l’aéronautique, “qui se hissent aujourd’hui en référence”, mais également une agriculture '’résiliente et souveraine’’, ainsi qu’un secteur touristique ‘’particulièrement attractif’’.
 
Sous le Leadership de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume a pu, en outre, devenir “le principal producteur africain d’énergies renouvelables et de consolider sa position de pionnier en matière de transition verte”, a poursuivi le Chef du gouvernement, mettant en avant la stratégie de développement des énergies renouvelables, lancée dès 2009.
 
M. Akhannouch a également mis en avant les actions du Maroc en matière de développement du secteur de l’hydrogène vert et l’initiative du gazoduc Nigeria-Maroc, qui contribuera à la sécurité énergétique de l’Afrique occidentale et de l’Union européenne, soulignant l'intérêt porté par l’Italie aux initiatives du Royaume dans ce domaine.
 
La Première ministre italienne, Giorgia Meloni, a choisi le Maroc comme l’un des premiers pays où elle lancera de nouveaux investissements dans ce secteur, s’est félicité M. Akhannouch. Il s’agit, notamment, d’"un grand centre d’excellence pour la formation professionnelle sur le thème des énergies renouvelables", a-t-il fait savoir.
 
S’agissant du Plan Mattei, présenté dans le cadre du sommet, M. Akhannouch a expliqué que cette initiative vise à intégrer l’Afrique dans les chaînes de valeur mondiales, notant qu’”il est nécessaire d’impliquer les secteurs privés italien, européen et africain pour relever ce défi”.
 
“Le plan exige également que les ressources mobilisées correspondent effectivement aux ambitions escomptées”, a-t-il ajouté.
 
Par ailleurs, le Chef du gouvernement a souligné que ‘’les investissements entre l’Europe et l’Afrique pourraient contribuer positivement à la gestion des flux migratoires, s’ils sont initiés dans une logique de partenariat et co-développement’’, citant, à titre d’exemple, les investissements du groupe automobile Stellantis, qui a annoncé en 2022 sa volonté de doubler la capacité productive de l’usine de Kenitra.
 
Le Chef du gouvernement a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI à ce sommet, qui s'est tenu les 28 et 29 janvier dans la capitale italienne.
 
Le Sommet Italie-Afrique fait partie d'un parcours entamé par le gouvernement italien depuis sa prise de fonction à travers de nombreuses rencontres bilatérales, dont le moment central a été la Conférence sur le Développement et la Migration, qui a eu lieu à Rome en juillet et qui a lancé le ‘’Processus de Rome’’.








🔴 Top News