Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla : L’ASMEX se dote d’une délégation régionale


Rédigé par La rédaction le Dimanche 28 Février 2021

Une délégation régionale de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a été mise en place,
vendredi, à Dakhla, en vue de booster l’attractivité économique de la région Dakhla-Oued Eddahab.



A cette occasion, M. Hassan Yanja a été désigné délégué régional de l’ASMEX pour accompagner la dynamique que connaît la région dans différents secteurs productifs.

S’exprimant à cette occasion, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, a souligné que la région connait une dynamique économique de taille, d’où la nécessité de concentrer l’effort d’investissement vers la valorisation et la prospection de nouveaux marchés, notamment dans le continent africain. 

Dans cette lignée, il a mis l’accent sur les grands projets structurants dans la région, citant à cet égard les zones logistiques, les énergies renouvelables, le projet de raccordement de la ville au réseau électrique national, le port atlantique de Dakhla et le projet de dessalement de l’eau de mer pour irriguer 5.000 hectares de terres agricoles. Dans ce contexte, il a appelé les investisseurs en général et l’ASMEX en particulier, à accorder une intention particulière à l’aspect environnemental au niveau de la région, à même de soutenir les interventions des politiques publiques et territoriales en la matière.

Pour sa part, le président de l’ASMEX, Hassan Sentissi El Idrissi, a mis en exergue les chantiers structurants dans la région qui permettront d’attirer de nouveaux investissements nationaux et internationaux.

«Le port Atlantique de Dakhla, à lui seul, est un axe qui devrait rendre la région comme porte d’entrée à l’ensemble des pays du continent africain», s’est-il félicité, tout en mettant en relief les opportunités offertes, notamment dans le cadre de la Zone de libreéchange continentale africaine (ZLECAF).

Les Zones logistiques prévues dans la région constituent également des atouts importants pour drainer de nouveaux investisseurs intéressés par l’exportation en Afrique, a noté M. Sentissi El Idrissi.

Par ailleurs, il a mis l’accent sur le partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Dakhla-Oued Eddahab visant à renforcer la compétitivité des entreprises locales à l’export à travers un accompagnement adapté aux spécificités de la région, faisant savoir qu’une antenne régionale de l’Association auprès de la CCIS a été mise en place afin de donner un nouvel élan aux exportations de la région. De son côté, le président du Conseil régional, El Khattat Yanja a souligné que la mise en place d’une antenne régionale de l’ASMEX est de nature à développer les activités des exportateurs et de faire de la région une plateforme importante de transactions commerciales avec plusieurs pays de par le monde, notamment les pays d’Afrique subsaharienne.

De même, il a rappelé la mise en place de deux zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat, de 30 ha chacune, qui sont de nature à renforcer l’attractivité économique de la région à même d’améliorer les infrastructures et d’attirer les investissements.

Lors de cette rencontre, le directeur du Centre régional d’investissement (CRI) de Dakhla Oued Eddahab, Mounir Houari a présenté un exposé dans lequel il a mis l’accent sur les potentialités de la région de Dakhla Oued Eddahab et sur les projets de développement en cours.