Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Covid-19 : Apple et Google incluent des « notifications express d’exposition »


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Dimanche 6 Septembre 2020

Une tentative d’Apple et de Google d’encourager à une plus grande adoption des notifications d’exposition au virus, qui permettra l’accès à ce processus sans avoir recours à une application.



Covid-19 : Apple et Google incluent des « notifications express d’exposition »
L’idée d’Apple et de Google serait de faciliter l’adhésion des institutions de santé à son système de notification d’exposition au Coronavirus, en créant une nouvelle option qui leur permettra d’aider les personnes à suivre et à s’alerter mutuellement des infections au Coronavirus, sans avoir à créer une application.

La nouvelle option, appelée « Exposure Notifications Express », permettra aux utilisateurs de rejoindre les notifications de Coronavirus d’Apple et de Google sans avoir besoin de télécharger les applications de leurs institutions de santé locales. Cela, ont déclaré les deux sociétés, contribuera à étendre l’adoption de ce système sans exercer de pression sur les responsables de la Santé, dont certains ont déclaré aux entreprises de technologie qu’ils n’avaient pas les ressources nécessaires pour créer une application.

Apple a rendu les mises à jour disponibles pour ses iPhones et iPads avec la version iOS 13.7 mardi, les responsables de Google, quant à eux, ont déclaré qu’ils rendront le nouveau système disponible pour les appareils fonctionnant sous Android 6.0 ou sous ses versions supérieures avec une mise à jour, plus tard au cours de ce mois.

Dans un communiqué conjoint, les entreprises ont déclaré qu’elles continueraient à soutenir les autorités de santé publique qui ont créé leurs propres applications  : « Exposure Notifications Express offre une autre option aux autorités de santé publique pour compléter leurs opérations de recherche des contacts existantes, sans pour autant compromettre les principes fondamentaux de confidentialité et de sécurité des utilisateurs ».

Au Maroc, nous avons « Wiqaytna »

C’est le 11 mai 2020 que les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont annoncé le déploiement à venir de l’application « Wiqaytna », dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus. Devenue opérationnelle à partir du 1er juin, l’application, basée sur la technologie Bluetooth, est venue renforcer le dispositif de suivi de contacts, en notifiant l’utilisateur en cas de proximité physique avec un autre utilisateur positif au virus.

Cela dit, l’application a pendant un court moment fait objet de polémique, nourrie par la crainte pour la sécurité des données personnelles des utilisateurs. Ce à quoi Zouheir Lakhdissi, PDG de Dial Technologies, l’un des développeurs de la solution, a répondu lors d’un webinaire organisé par l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM).

Zouheir Lakhdissi a expliqué que l’application recueille des informations de proximité relatives aux identifiants cryptés et non pas d’informations de contact, avant de faire remarquer que dans un souci de transparence, le code source de « Wiqaytna » a été partagé avec la communauté des développeurs, «  une première au Maroc  », a-t-il souligné.

Nabil LAAROUSSI

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 21:33 Liban : Des « jours sombres » en perspective