Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du Trône (Mise à jour) / JSKT-RCA (0-1): Du suspense d’un bout à l’autre !


Rédigé par ELAZHAR le Jeudi 7 Avril 2022



Les matches de coupe ne manquent que rarement à leurs options de suspense et  celui de la Jeunesse Sportive de Kasbah Tadla, un club de la Première Division Amateurs, contre le Raja Club Athletic de Casablanca, un club de la Botola Pro 1, n’a pas manqué à cette tradition vraiment spectaculaire et époustouflante.
 
Et si Mohamed Madihi gardait son calme tout en soufflant à quelques uns de ses hommes quelques fruits de son expérience de joueur qui avait vécu des dizaines de ces matches de Coupe du Trône, Rachid Taoussi ne cessa à aucun moment d’appeler ses hommes à plus de concentration surtout au niveau de la surface de réparation adverse, mais en vain l’absence d’un maitre à jouer à l’image d’un Hafidi ou d’un Metouali dans les rangs du club casablancais se fit ressentir dès les premières minutes de jeu.
 
Un match qu’on croyait peut être facile pour les Casablancais ou qui pourrait être une simple formalité, mais rappelons quand même que le club tadlaoui venait d’éliminer un Olympique Club de Khouribga.
 
Or, les Tadlaouis ont pu détromper tous les pronostics en se montrant un rude adversaire qui a su repousser toutes les offensives adverses grâce à une ligne défensive réellement hermétique, mais surtout grâce à un gardien nommé Abdelhak Ezzoumi qui se distingua haut la main par des interventions et sorties vraiment héroïques dont l’arrêt d’un penalty vivement contesté par joueurs et supporters tadlaouis et tiré par Omar Arjoune à la 55ème minute.
 
Et il a fallu attendre la 110ème minute de jeu c'est-à-dire le début de la 2ème période des prolongations  pour que les Verts réussissent à vaincre les prouesses du gardien tadlaoui, le héros du match, sur une balle qu’hérita l’opportuniste Hamid Aheddad juste à un mètre des filets.
 
Après cet unique but du match, les hommes de Madihi réagirent pour égaliser, mais le coup de sifflet de Mohamed Belotte fut sans appel pour confirmer la qualification du club casablancais pour le prochain tour, une qualification qui n’a pas été facile.
 
Et il faut vraiment reconnaitre que Madihi et ses hommes  ne méritaient pas de perdre, mais c’est le foot comme on aime toujours le dire…