Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Coopération Guinée-Maroc : Tous unis contre Covid-19


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 22 Juin 2020

Pour SEM Aboubacar Dione, Ambassadeur de la Guinée près du royaume du Maroc, l’aide médicale marocaine joue un rôle prépondérant au sein de la famille africaine, d’autant plus que le Maroc apparait aujourd’hui comme le moteur de l’émergence de l’Afrique et un partenaire de choix de la coopération solidaire gagnant-gagnant.



Coopération Guinée-Maroc : Tous unis contre Covid-19
- Quelle appréciation faites-vous des aides accordées par le Maroc à des pays africains dans leurs efforts de lutte contre le Coronavirus ?
L’aide médicale marocaine dont ont bénéficié quinze pays africains, y compris la Guinée, appartenant à toutes les sous régions du continent, sur très hautes instructions royales, est une initiative heureuse et est d’actualité plus que jamais. Elle met en exergue l’humanisme de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, et de la vitalité de sa politique diplomatique dans un élan de solidarité agissante. Cet effort d’appui contre la pandémie de Covid-19, à travers cette aide composée de médicaments et d’équipements fabriqués au Maroc, ont un rôle prépondérant au sein de la famille africaine d’autant plus que le Maroc apparait aujourd’hui comme le moteur de l’émergence de l’Afrique et un partenaire de choix de la coopération solidaire gagnant-gagnant.

- Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui de cette pandémie en Guinée ?
Grâce au leadership et la détermination du Président, le Pr Alpha Condé, notre pays est résolument engagé dans la lutte contre le Coronavirus. D’ailleurs, nous venons d’atteindre le pic de guérison de la Covid-19. Par ailleurs, on vient aussi de lancer la campagne « Stop Covid-19 en 60 jours, engageons-nous », pour en finir avec la pandémie qui secoue le monde. Outre les mesures barrières, le gouvernement a pris de nombreuses mesures économiques au profit de la population et des entreprises pour atténuer l’impact de cette pandémie. Il faut aussi rappeler que c’est grâce à la même détermination et au leadership du chef de l’Etat que la Guinée a pu vaincre l’épidémie Ebola en 2000. 

-Qu’en est-il de la coopération entre votre pays et le Maroc ?
Grâce à la vision, l’engagement et l’orientation des deux chefs d’Etat, en faveur d’une Afrique affranchie et décomplexée, le partenariat gagnant-gagnant, la coopération sud-sud, la coopération est au beau fixe entre la Guinée et le Maroc. Cette coopération, qui se veut équitable, est résolument démarquée de toute pesanteur et de tout complexe et porte sur plusieurs secteurs. A la dernière évaluation, nous avons dénombré plus de 80 projets en cours d’exécution. Il faut dire que la coopération entre les deux pays ne date pas d’hier. Elle remonte aux années 60 lors de la conférence de Casablanca et qui a été le lit de la création de l’Organisation de l’unité africaine (actuelle Union africaine).

- Justement, un mot sur l’ouverture de votre Consulat à Dakhla ?
C’est aussi dans cette dynamique de bonne coopération que la Guinée, en toute souveraineté, a ouvert un Consulat général à Dakhla et qui s’inscrit dans la continuité du raffermissement des relations bilatérales dans l’intérêt commun entre les deux pays. La Guinée a toujours soutenu la justesse de la position marocaine sur la question du Sahara que ça soit à l’échelle africaine ou dans les institutions internationales comme les Nations Unies. Pour la Guinée, le Maroc est dans ses droits naturels.

Propos recueillis par Wolondouka SIDBE