L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Chakib Alj et Mehdi Tazi réélus à la tête de la CGEM


Rédigé par L'Opinion avec MAP Mardi 16 Mai 2023

Chakib Alj et Mehdi Tazi ont été réélus, mardi à Casablanca, président et vice-président général de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), lors de l’Assemblée Générale Ordinaire et Élective (AGOE), pour la mandature 2023-2026.



 
Le binôme a reçu l'aval de 3255 votes, sur 3286 voix exprimés, soit un taux de 99%, et ce après l'approbation des rapports moral et financier, par l'Assemblée.
 
S'exprimant à cette occasion, le binôme a dévoilé son programme décliné en 4 axes et placé sous le signe “Libérer les énergies pour une croissance durable et inclusive”.
 
Il s'agit de l’amélioration du climat des affaires, le développement du capital humain, l’inclusion économique et la préparation de l’économie nationale aux enjeux et défis futurs.
 
Ils ont également indiqué qu'ils se focaliseront durant leur mandature sur le soutien du développement de la mobilité électrique, en plus d’accompagner les entreprises dans leur transformation digitale et d’encourager le développement d’un écosystème Tech dynamique, dans la perspective de la modernisation de l’économie nationale.
 
Par ailleurs, le Président de la CGEM, M. Alj a souligné que l'Assemblée constitue un événement triennal représentant un moment fort dans la vie de la Confédération, mettant en avant le rôle de la CGEM qui, grâce à l'engagement de toutes ses composantes, bureau, fédérations, CGEM régions, commissions, groupe parlementaire et équipes permanentes, et à la vision, au leadership et au travail mené par ses ex-présidents, est aujourd’hui une institution incontournable, riche de 75 ans d’histoire et de réalisations jouant un rôle moteur pour le développement socio-économique de notre pays.
 
Il a, en outre, relevé que tout au long des trois années passées, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a pleinement joué le rôle qui est le sien, et a confirmé son statut d’institution crédible, citoyenne et soucieuse de l’intérêt général.
 
M. Alj a aussi fait savoir que la CGEM est actuellement une organisation très entendue et respectée par les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et les institutions nationales et internationales avec lesquelles elle interagit au quotidien, notant que cette posture sera maintenue, voire ancrée davantage, lors du 2ème mandat.
 
De son côté, le vice-président général de la Confédération, M. Tazi a présenté le bilan des réalisations du mandat 2020-2023 soldé par une “résilience à toute épreuve” dans un contexte particulier de crise sanitaire.
 
Dans ce sens, il a rappelé que le rôle joué par la CGEM lors du mandat écoulé, et qui a porté essentiellement sur la gestion de la crise Covid, des prises de positions claires, fortes et documentées, citant à titre d'exemple le plan de relance, le livre blanc, et le rapport du Nouveau modèle de développement.
 
M. Tazi a aussi fait part de la concrétisation de projets à impact, particulièrement la charte de l'investissement, outre la modernisation de la représentativité de l'entreprise, et la facilitation des affaires.
 
A l’issue de l'AGOE, un message de fidélité et de loyalisme adressé à SM le Roi Mohammed VI a été lu par le conseiller et le vice-président de la commission innovation et développement industriel à la CGEM, Mohamed Reda Lahmini.
 
L'AGOE s'est déroulée en présence notamment du ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et le ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri.








🔴 Top News