Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Casablanca/ Rabat : Le Bouclage d’artères et de quartiers continue


Rédigé par La rédaction le Lundi 17 Août 2020

Suite à la flambée des contaminations, plusieurs quartiers dans les villes de Casablanca et Rabat, sont mis sous cloche avec de nouvelles mesures restrictives, nous confie des sources autorisées.



Casablanca/ Rabat : Le Bouclage d’artères et de quartiers continue
A Casablanca il a été procédé au bouclage des artères et quartiers suivants : Les entrées 22-23-24-25-26,-27A et 27B du quartier Anassi à Sidi Moumen ; les blocs 1-2-3-4 -24-25-26-27 et immeubles 10-11 et 12 du quartier Maaguiz à Sidi Bernoussi.

Par ailleurs, il a été décidé de fermer les commerces de proximité, les cafés et les restaurants à Anassi et Maaguiz à 20h. Par contre, certains marchés à Anassi et le bloc 24 à Maaguiz devront baisser les rideaux à 15h. Pour ce qui est du marché de proximité «bilal» à Sidi Moumen il fermera dorénavant à 18h, précise-t-on de même source.

Les autorités publiques procèderont également à la fermeture d’un espace de jeux pour enfants à sidi Moumen, d'une supérette BIM au niveau du quartier El Houda, 20 cafés et 5 snacks suite au non-respect des mesures en vigueur. 

De même, il a été mis en place des patrouilles mixtes sur des barrages filtrants au niveau d'accès aux marchés.

Dans la capitale du Royaume, les choses sont à l’identique…la préfecture de Skhirate-Temara vient de décréter à son tour une série de mesures suite à la hausse des contaminations enregistrée ces dernières semaines. Il a été procédé à la fermeture des salles de sport et hammams et pour ce qui est des commerces et des cafés, ils devront fermer à partir de 21 heures, nous indique une source de la préfecture. Et de préciser que les plages seront fermées chaque jour à partir de 10h du matin, sans pour autant préciser "l'heure d'ouverture".

Rappelons que mercredi dernier, plusieurs autres quartiers ont été également fermés à l’arrondissement de Hay Mohammadi. Les autorités avaient interdit l’accès et la sortie des quartiers de Hay Mashroue Hassan II et Souk Salam. Le même jour, à l’arrondissent Ain Chok, Hay Chrifa a également été objet de fermeture après la découverte d’un foyer épidémique au marché de poisson. Deux jours plus tard l'arrondissement d’Anfa à Casablanca a également été mis sous cloche, suite à la flambée des contaminations dans la capitale économique.

Des mesures encore plus drastiques ont été entreprises dans les villes de Tanger et Fès, où des éléments des Forces armées royales ont été déployés afin de renforcer le contrôle du respect de l’état d’urgence sanitaire reconduit jusqu’au 10 septembre 2020. 

Ces mesures s'opèrent dans le cadre de l’application de l’annonce du ministère de l’Intérieur, du 13 juillet, consistant en la fermeture des quartiers passibles de devenir de nouveaux foyers de contamination, afin de répondre à la hausse des cas de contaminations et de morts à cause de coronavirus.