Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca : Aménagement de la corniche Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Mardi 24 Novembre 2020

Casa Aménagement lance un concours sur esquisses pour sélectionner un projet d’aménagement de la corniche Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi.



La Société de Développement Local (SDL) travaille actuellement sur l’aménagement du littoral de la ville de Casablanca et sa région. Le projet concerne la corniche de Aïn Sebaâ. A cet effet, un nouveau concours pour la mise en place d’un chantier a été lancé.

La SDL indique qu’étant donné les enjeux d’aménagement du littoral du Grand Casablanca, et à la suite de la réussite des aménagements réalisés sur les corniches de Aïn Diab et El Hank, Casa Aménagement engage un nouveau concours sur esquisse, sur la corniche de Aïn SebaâSidi Bernoussi.

La séquence «Aïn Sebaâ-Sidi Bernoussi» s’étend de l’allée des Mimosas au boulevard Annassij, sur quelque 3,4 km. Ce projet devrait être accessible aux personnes à mobilité réduite, mais aussi aux engins de secours terrestres comme maritimes.

Sont prévus des ambiances lumineuses, des hauteurs de mâts faites en fonction des espaces. En ce qui concerne les matériaux, la SDL privilégie ceux durables, perméables, résistants aux embruns et qui ne nécessitent aucun entretien.

Des conditions strictes
Parmi les exigences de Casa Aménagement pour le réaménagement de cette partie du littoral du Grand Casablanca, on retrouve la maintenance de la plage en tant que telle. Pour ce faire, il devra notamment garder l’équilibre sédimentologique des plages et éviter tout problème d’érosion (ne prévoir aucune construction en dur sur les zones couvertes par le sable) et valoriser et favoriser les vues sur l’océan et la mosquée Hassan II. Aussi, la création d’une continuité linéaire pour piétons (et éventuellement cycles): Le front de mer devra accueillir une promenade pour les piétons et éventuellement pour les cycles. Il devra offrir des assises ombragées. Il faut également aménager des accès à la plage, et créer des ouvertures de l’océan vers la ville, et de la ville vers l’océan: Il s’agit de mener un travail en profondeur de la ville vers l’océan et d’exploiter le réel potentiel d’aménagement de certains espaces interstitiels pour créer des espaces publics ombragés, avec une palette végétale adaptée au site et nécessitant un entretien réduit.

Enfin, il devra structurer la route côtière: Celle-ci sera traitée et recalibrée en tant qu’avenue urbaine, avec piste cyclable protégée. Elle sera également sécurisée pour être traversée par les piétons et les cycles, et ponctuée par des aires de stationnement nécessaires à la desserte du site dans tout son linéaire.

Il est à noter que le montant global des travaux est arrêté par le maître d’ouvrage à un maximum de 72 millions de Dhs. L’ouverture des plis est prévue pour le 2 décembre prochain.

Kenza AZIOUZI 

Encadré

Le Grand Théâtre instaure son système de gestion d’accès et de billetterie
Situé au Boulevard Hassan II de la métropole, le Grand Théâtre de Casablanca se présente comme étant l’un des plus importants complexes culturels d’Afrique et du monde arabe. En ce sens, la Société de Développement Local (SDL) Casa Aménagement a lancé un appel d’offres pour la fourniture, l’installation et la mise en œuvre d’un système de gestion d’accès et de billetterie. Ce marché est estimé à 3.820.200.00 Dhs, selon Casa-Aménagement. Pour rappel, le Grand Théâtre de Casablanca comprendra, une salle de spectacles de 1800 places, une salle de théâtre de 600 places, d’une autre salle réservée aux musiques actuelles de 300 personnes, ainsi que de petites salles de répétition.