Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

BERD : croissance de 3,2% pour le Maroc en 2023


Rédigé par A. C. le Mardi 10 Mai 2022

L’économie marocaine devrait ralentir de 1,2% en 2022, avant de revenir à un rythme de croissance de 3,2 % en 2022, a annoncé la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement.



L'économie marocaine s'est fortement redressée en 2021, affichant une croissance de 7,4 % après une contraction de 6,3 % due à la crise de Covid-19 en 2020, souligne la BERD dans un communiqué, publié ce mardi 10 mai.

« La reprise a été principalement tirée par une saison de récolte record et des rebonds dans la fabrication, le commerce, la construction et les services aux entreprises, au milieu d'une période de meilleurs programmes de vaccination dans les régions de la BERD », explique la même source.

Cependant, poursuit la Banque, un ralentissement de 1,2 % est attendu en 2022 en raison des effets des conditions météorologiques défavorables sur la production agricole et de l'impact de la guerre en Ukraine.

La BERD s’attend aussi à ce que les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale et les fortes augmentations des prix des hydrocarbures se poursuivent en 2023, « même si le Maroc pourrait connaître un rebond de 3 % de la croissance en 2023 à mesure que l'agriculture se redressera et que le rythme de croissance reviendra aux niveaux d'avant la pandémie ».

Pour la région du sud et de l’est de la Méditerranée (SEMED), la Banque prévoit un ralentissement de la croissance économique pour la région du  (SEMED) de 2,5 % en 2022. « La prévision est largement conforme à la mise à jour économique de la Banque de mars 2022, qui a révisé à la baisse sa prévision de novembre de 4,3 % de croissance cette année », précise la même source. 



A. C.