Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après une fusion, Forafric, première entreprise marocaine à être cotée en bourse américaine


Rédigé par C.B le Mercredi 22 Décembre 2021

Après avoir réussi le pari de se panafricaniser, le leader dans la minoterie « Forafric » deviendra la première entreprise marocaine à être cotée sur une bourse américaine . Détails.



Le Groupe Foraric et la société américaine Globis Acquisition Corp (cotée au Nasdaq) viennent de conclure un accord de fusion, selon l’annonce faite ce 20 décembre par les deux entreprises.  En vertu de cette transaction, Globis changera de juridiction de constitution, ainsi que de dénomination et prendra le nom de Forafric Global PLC. Elle deviendra de ce fait la première société basée au Maroc, à être cotée à Wall Street. Ses actions ordinaires devraient être cotées au Nasdaq sous le symbole boursier « AFRI ». Forafric, s’activant dans l’agro-industrie, de l’approvisionnement à la transformation et dans la vente et la distribution de produits de marque, a été évaluée à 300 millions de dollars. 
 
Selon la documentation de la SEC, régulateur du marché boursier américain, le montant du closing de l’opération est prévu à hauteur de 20 millions de dollars en liquide, hors dettes impayées au terme de la transaction de fusion en sus de l’achat des quelque 15 millions en actions de la société cible par l’acquéreur, moyennant tout titre de contrepartie et produit de bons de souscription, le cas échéant.
 
Pour l’occasion, Saâd Bendidi, président de Forafric a déclaré : «Nous sommes fiers d’être la première entreprise marocaine et agro-industrielle africaine à être cotée en bourse américaine. Nous ne voyons pas de meilleur accélérateur de valeur que de coupler une cotation sur les marchés publics avec notre groupe qui a une expérience confirmée dans le secteur ». Et d’ajouter : « L’annonce d’aujourd’hui est une étape importante pour Forafric, et nous sommes ravis de nous associer à Paul Packer et à l’équipe de Globis, qui apportent une vaste expertise et des relations stratégiques sur les marchés des capitaux. Le Maroc est notre porte d’entrée vers l’Afrique, offrant un excellent point de départ pour l’expansion et la consolidation, améliorant notre échelle pour générer une rentabilité soutenue et le déploiement d’une sécurité d’approvisionnement en céréales transformées améliorée ».

Le président directeur général de Globis, Paul Packer a pour sa part souligné le sentiment de joie qui l’anime suite à cette fusion avec Forafric, en vue de « créer une valeur actionnariat significative en utilisant la longue histoire de Forafric pour répondre à un besoin important et croissant d'apporter la sécurité alimentaire et la durabilité à un marché africain sous-capitalisé et important ».