L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Africa Sovereign Investors Forum : Investir autrement pour l’émergence du continent


Rédigé par W. S. le Jeudi 23 Juin 2022

Le rideau est tombé, mardi, sur les travaux de Africa Sovereign Investors Forum (ASIF) à Rabat, initié par Ithmar Capital, en présence notamment de la ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable, Leila Benali et du ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé du Budget, Faouzi Lakjaa, ainsi que plusieurs personnalités du monde économique et de diverses organisations.



Africa Sovereign Investors Forum : Investir autrement pour l’émergence du continent
Il faut dire que ce Forum s’est tenu dans un contexte particulier. En effet, avec les conséquences déjà visibles de Coronavirus et de la guerre Russie-Ukraine, les Etats africains sont à la recherche d’un financement conséquent pour la relance alors que la dette souveraine continue de menacer la reprise économique.

Selon le récent rapport de la Banque africaine de développement (BAD) intitulé « perspectives économiques en Afrique 2022 », le ratio dette/PIB de l’Afrique devrait se stabiliser autour de 70% en 2021 et 2022, toujours supérieur aux niveaux pré-pandémie.

Les besoins de financement supplémentaires pour accompagner la reprise sont également estimés à environ 432 milliards de dollars pour la période 2020-2022, soit une moyenne annuelle de 144 milliards de dollars. Par ailleurs, dans son rapport de 2018, axé autour des infrastructures et leur financement, la BAD évaluait entre 600 et 700 milliards de dollars par an le coût du financement des besoins en développement du continent, dont 130 à 170 milliards de dollars destinés à l’infrastructure.

Mobilisation de capitaux

Selon les experts, les enjeux de sécurité alimentaire, sanitaire et énergétique ne sont pas nouveaux en Afrique. Mais leur impact, en revanche, est aujourd’hui accentué par les récentes crises sanitaires, la succession des épisodes climatiques, les tensions stratégiques en Europe, ainsi que les perturbations du commerce mondial et des chaines d’approvisionnement. Des thématiques sur lesquelles ont tablé les participants.

D’ailleurs, le Forum a connu la signature d’un protocole d’accord pour la création d’ASIF, conclu par Ithmar Capital et une dizaine de fonds souverains africains, ainsi que la signature d’une lettre d’intention entre la Banque africaine de développement (BAD), Africa50 et ASIF, pour la coopération autour des sujets d’identification et de préparation de projets, la mobilisation de capitaux pour la préparation et la réalisation des projets, et la coopération pour le développement des compétences et expertises.

Marqué par un Message Royal adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux participants, ce Forum a connu un franc succès au terme de deux jours d’échanges et de débats autour du thème « Saisir les opportunités de l’Afrique : agilité et collaboration dans un monde en évolution ».

Tenu sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi, ce Forum a réuni une dizaine de fonds souverains africains, dont Ithmar Capital, pour créer un réseau premier du genre sur le continent, ASIF, dont l’objectif principal est de fédérer ses membres autour des défis auxquels les économies africaines sont confrontées en matière de financement et de mobilisation des investissements.

Créé en 2011, Ithmar est un fonds d’investissement stratégique avec pour vocation première l’accompagnement du développement économique du Maroc.



W. S.